Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Ouattara Lacina (Lass PR) soulage les femmes de Dierissonkaha
Publié le mardi 21 avril 2015  |  Autre presse
Ouattara
© Autre presse par DR
Ouattara Lacina lance les travaux de construction de la maternité du village de Diérissonkaha
Samedi 18 avril 2015. En sa qualité de parrain de la cérémonie du lancement des travaux de construction de la maternité, Lassina Ouattara alias Lass PR a fait le déplacement du village à la tête d’une forte délégation composée d’autorités administratives, politiques et coutumières pour poser la première pierre de la maternité du village.
Comment




Le vœu du village de Diérissonkaha de s’appuyer sur Lassina Ouattara pour se doter d’une maternité a commencé à prendre forme depuis ce samedi 18 avril. En sa qualité de parrain de la cérémonie du lancement des travaux de construction de la maternité, Lassina Ouattara alias Lass PR a fait le déplacement du village à la tête d’une forte délégation composée d’autorités administratives, politiques et coutumières pour poser la première pierre de la maternité du village.

Situé à 15 km de Karakoro, le chef lieu où se trouve la seule maternité de la sous-préfecture, Diérissonkaha est un gros village de plus de 900 âmes. « La maternité c’est la vie », a dit le parrain selon qui les femmes et filles du village seront épargnées de parcourir de longue distances dans des conditions pénibles au risque de perdre la vie en donnant la vie. Cet état de faite est confirmé par Yéo Daouda, le président de la Mutuelle de Développement de Diérissonkaha (MUDD), initiatrice du projet de construction de cette maternité pour préserver la vie des femmes qui vont à l’accouchement et éviter les mort-nés. La mutuelle qui a obtenu un site de 2 hectares fonde beaucoup d’espoir sur le parrain pour l’aider à voir cette maternité sortir de terre. Toujours au titre de ses doléances, la mutuelle souhaite acquérir du matériel pour les cultures maraichères, doter le village d’un château d’eau et financer les projets d’insertion des jeunes.

« Le Président de la République et son épouse ne peuvent accepter qu’un village de la taille de Diérissonkaha reste sans maternité, a dit le chargé de mission du Président de la République qui a remis au nom du chef de l’Etat une enveloppe de 500.000 francs CFA pour commencer les travaux. Il a dit fonder beaucoup d’espoir sur la ministre Anne Ouloto, patronne de la cérémonie et surtout, sur son ainé, le ministre Amadou Gon Coulibaly, haut patron de cette même cérémonie pour voir Diérissonkaha atteindre ses objectifs. Le ministre Amadou Gon, autour duquel le parrain n’a pas tarit d’éloges est un digne fils de la région qui est prêt à accompagner toutes les initiatives qui promeuvent le développement.

L’oncle du ministre, le professeur Siélé a dit les félicitations de son neveu Amadou Gon à la MUDD pour son effort de rassemblement. « S’unir pour construire » est un exemple que doit suivre beaucoup d’autres localités de la région, selon lui. Au nom du ministre il à remis à la mutuelle la somme de 200.000 francs CFA pour l’appuyer dans ses activités.

Avant de remettre l’enveloppe du Chef de l’Etat, le sous-préfet de Karakoro, Kouakou Germain a salué l’esprit d’union et de développement qui plane sur Diérissonkaha. Selon lui l’UNFPA a formulé le vœu de ne plus voir de femmes mourir en couche avant 2020. La construction de la maternité de Diérissonkaha participe à cet objectif. Il a donc demandé aux cadres de soutenir la mutuelle dans son action.

La cérémonie s’est achevée par un match de football avec la victoire de Karakoro.
Commentaires

Sondage
Ouattara
© Autre presse par DR

Ouattara
© Autre presse par DR


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment