Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

International

Les chefs de missions de l’ONU espèrent avoir des élections de consolidation de la paix en Afrique de l’ouest en 2015
Publié le samedi 9 mai 2015  |  AIP
Le
© Autre presse par DR
Le Ghanéen Mohammed Ibn Chambas, a été nommé, Représentant spécial et chef du Bureau des Nations Unies pour l`Afrique de l`Ouest (UNOWA) en remplacement de l’Algérien Saïd Djinnit.
Comment




Abidjan - Les chefs de missions de paix ont exprimé leur espoir que les prochaines élections en Afrique de l’ouest contribueront à la consolidation de la paix dans la sous-région.

"Ils (les chefs de mission de l’ONU) ont exprimé l'espoir que les prochaines élections dans ces trois pays contribueront à consolider la réconciliation et renforcer les processus de paix", mentionne le communiqué final parvenu à l’AIP.

Réunis vendredi à Dakar, au Sénégal, à l’invitation du Chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’ouest, Mohamed Ibn Chambas, dans le cadre de la 27ème réunion consultative de haut niveau, les Représentants spéciaux du Secrétaire général de l'ONU au Libéria, Mme Karin Landgren, au Mali, M. Mongi Hamdi, en Guinée-Bissau, M. Miguel Trovoada, en Côte d'Ivoire, Mme Aïchatou Mindaoudou, ainsi que le chef de mission dans les pays affectés par Ebola, M. Peter Graaff, et l'envoyée spéciale du Secrétaire général pour le Sahel, Mme Hiroute Guebre Selassie, se sont félicité du processus électoral "pacifique, libre et transparent" au Nigeria et ont souligné la nécessité vitale d’une réconciliation et d’un dialogue politique inclusif dans plusieurs pays de la région ouest-africaine dont trois, à savoir le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire et la Guinée, organiseront des élections générales vers la fin de l’année en cours.

L'objectif de cette réunion périodique, selon le communiqué final, "est de faire la revue des progrès accomplis dans la mise en oeuvre des mandats respectifs des Nations Unies dans la région, de renforcer la coordination afin de répondre aux défis communs dans les domaines tels que les élections, la sécurité, la criminalité organisée, le terrorisme, ainsi que l’épidémie à virus Ebola, et d'examiner les perspectives de transitions démocratiques dans la région de l’Afrique de l'ouest".
A ce titre, les chefs des missions de paix ont exprimé leur satisfaction relative aux progrès réalisés dans la lutte contre la maladie à virus Ebola et ont appelé à une attention soutenue dans les pays les plus touchés, notamment en Guinée, afin que les efforts des partenaires nationaux, régionaux et internationaux ne soient pas anéantis.

La réunion a, par ailleurs, exprimé sa préoccupation à propos de la situation sécuritaire au nord du Mali et appelé toutes les parties à rester engagées dans le processus de paix et à travailler ensemble pour assurer la signature de l'accord de paix prévu le 15 mai à Bamako.

Les participants ont en outre exprimé
Leur profonde préoccupation au sujet de la tragédie qui affecte les migrants de la sous-région et exhorté les gouvernements nationaux de la région ainsi que la communauté internationale à coopérer pour régler cette question.

(AIP)
kp
Commentaires


Comment