Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le sous-préfet d’Odienné appelle les populations et forces de l’ordre à travailler de concert
Publié le vendredi 26 juin 2015  |  AIP
Comment




Odienné - Le sous-préfet d’Odienné, Zagou Serge Rodrigue, a affirmé, jeudi, lors d’un atelier de réflexion sur "les rapports forces de l’ordre-population" que la population doit être le premier instrument de renseignement pour les forces de sécurité, appelant les deux entités à travailler de concert.

"La police et la gendarmerie doivent être proches des populations. L’on parle de plus en plus de police de proximité. Et cela pour avoir le bon renseignement dans l’intérêt de la nation entière", a expliqué Serges Zagou.

La cohabitation entre agents des Forces de sécurité et la population est su "impératif catégorique", selon lui, "parce que quand la force publique est absente, les populations sont livrées à elle-mêmes et à la justice du plus fort".

"Un agent de sécurité peut s’illustrer négativement, mais son attitude ne doit pas un être un alibi pour ternir l’image de toute une corporation qui a achevé de nous convaincre par son professionnalisme", a relevé le sous-préfet.

Pour lui, "nous devons continuer ​​
de faire confiance à l’appareil sécuritaire en mission dans notre localité. Nous voulons vous rassurer qu’en cas d’abus de droit constaté, des mécanismes pour rendre justice aux populations sont prévus".

Suite au décès d’un jeune au violon du commissariat de police d'Odienné, en fin d’année 2014, les services des forces de l'ordre de cette localité ont été saccagés par des jeunes en furie, rappelle-t-on.

(AIP)
ss/ask
Commentaires


Comment