Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Plus de 350 millions de FCFA de produits prohibés et contrefaits détruits
Publié le vendredi 4 mars 2016  |  AIP
Commerce/Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Commerce/Lutte contre le trafic: 120 tonnes de produits prohibés et périmés détruits
Jeudi 03 Mars 2016. Décharge d’Akuéko. La Direction Générale du Commerce Intérieur du Ministère du commerce a procédé à la destruction de 120 tonnes de produits prohibés, contrefaits et périmés saisi lors des différents contrôles au cours du premier trimestre de l’année 2016.
Comment




Abidjan - Le ministère du Commerce a procédé à la destruction de plus de 120 tonnes de produits prohibés et contrefaits d’une valeur marchande de plus de 350 millions de francs FCFA.

Ces produits composés de limonades pour l’essentiel et de balances ont été saisis en un mois sur les marchés du district d’Abidjan, dans le cadre de la lutte contre la fraude et la contrefaçon initiée par ce ministère. Cette opération est "pour montrer à tous ceux qui font de la contrebande et de la contrefaçon que le ministère reste attentif tout cela et vigilant et que désormais de façon très ferme, cette pratique sera combattue", a fait savoir le directeur du cabinet du ministre du Commerce, M. Sepy Yessoh Narcisse, lors de cette opération.


Il l s’agit également, selon le représentant du ministre Jean Louis Billon, d’envoyer un "signal très fort aux consommateurs et aux populations pour leurs montrer que l’Etat de Côte d’Ivoire travaille à les protéger, à protéger leur consommation et à faire en sorte que la consommation qui leur est offerte soit de qualité.

"Nous ne lésinerons pas sur les moyens, nous ferons en sorte que le marché soit assaini et que tous les cartels qui organisent la fraude et la contrebande nous trouverons sur leur chemin ", a averti M. Sepy, tout en rassurant les consommateurs sur leur consommation. Une opération similaire s’est déroulée mercredi à Divo, près de 200 km au sud d’Abidjan, où près d’une tonne de ces produits, d’un coût estimé à près de deux millions de francs CFA, ont été détruits, selon le ministère.

kkf/cmas
Commentaires


Comment