Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Bouaké: défilé carnavalesque et incinération de la mascotte ‘’Papa Carnaval’’
Publié le lundi 18 avril 2016  |  APA
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie de clôture de la 1ère édition de la Foire Forum carnaval Bouaké
Dimanche 12 avril 2015. Le rideau est tombé sur la 1ère édition de la Foire Forum carnaval Bouaké.
Comment




Bouaké (Côte d’Ivoire) - La Foire Forum Carnaval 2016 a connu son apothéose, dimanche, à Bouaké (379 Km au nord d’Abidjan) avec un impressionnant défilé carnavalesque des forces vives de la ville et de l’incinération de la mascotte «Papa Carnaval», a constaté APA sur place.

Ouverte depuis une dizaine de jour en présence du ministre ivoirien du commerce, Jean Louis Billon et du premier adjoint au maire de la ville de Ziguinchor (Sénégal), Tahibou Djédou, cette édition s'est déroulée sous le thème central "identités plurielles et cohésion".

Comme par enchantement le temps s'est "arrêté un moment", laissant se dérouler une ambiance carnavalesque des plus féeriques, sous le regard contemplatif d'un public qui avait visiblement soif de rêveries.

Chars décorés, personnages vêtus de couleurs chatoyantes principalement dominées par le jaune, le bleu et le rouge, musique de fanfare, fresques artistiques retraçant un siècle de l'histoire de Bouaké, chants et danses ont principalement dominé ce défilé qui marquait le clou de cet évènement.

Parti des quatre points cardinaux de Bouaké pour se regrouper au Centreville, le défilé, avec à sa tête le maire Nicolas Djibo, accompagné d'une centaine de chefs coutumiers s'est ensuite ébranlé vers la place de l'indépendance, où attendaient sous des abris dressés pour la circonstance, de nombreuses populations et invités, ainsi que les autorités de la ville.

Cette procession qui a mobilisé plusieurs centaines de participants étaient composé d'élèves, d'étudiants, d'organisations professionnelles et de la société civile, de clubs de sport, d'entreprises, d'une forte représentation de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'espace de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Les majorettes de Bouaké, les célèbres fanfares de Tiassalé et de l'Université Alassane Ouattara, ainsi qu'une école de samba brésilienne avec ses sulfureuses danseuses et la mythique troupe artistique Moulato avec ses jongleurs et ses échassiers étaient également de la partie.

« L'incinération de Papa Carnaval que nous venons de vivre marque la fin de l'Edition 2016 de la Foire Forum Carnaval de Bouaké, donc vive 2017 » s'est exprimé le maire de la commune de Bouaké, Nicolas Youssouf Djibo à la fin de la cérémonie. Pour lui, le bilan de 2016 « est d'ores et déjà positif ».

« Voyez la liesse populaire qui a entouré cette dernière journée » a-t-il lancé avant de conclure, "Bouaké avait envie de son carnaval, Bouaké a retrouvé son carnaval".

CK/ls/APA
Commentaires


Comment