Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les gisements clandestins de Tiassalé pourraient être transformés en exploitations légales
Publié le mercredi 22 fevrier 2017  |  AIP
Comment


Tiassalé - Le directeur régional des Mines de l'Agnéby-Tiassa, Tapé Louis, a informé mardi les populations de Tiassalé de la possibilité de transformer les gisements miniers clandestins identifiés dans la région en des exploitations officielles.

Lors d’une rencontre d’information et d’échange avec le préfet Jules Gouessé, le directeur régional des Mines a expliqué aux populations riveraines des fleuves Bandama et N’zi les démarches administratives à suivre ainsi que les dossiers à fournir pour officialiser leurs sites. « L’exploitation clandestine est interdite et quiconque s'y adonne ou se rend complice s'expose à la rigueur de la loi », a-t-il insisté.

Le directeur régional des Mines a exhorté les populations à ne pas se laisser abuser par les orpailleurs clandestins qui n'apportent pas le développement aux localités, alors que les opérateurs légaux du secteur réalisent, pour les communautés, des infrastructures socio- économiques.

Des activités d’orpailleurs clandestins ont été constatées à la mi-février dans le département, notamment dans les villages de Broukro et de Sindressou (sous-préfecture de Tiassalé), et à Affounvassou, dans la sous-préfecture de Morokro, relève-t-on.

kd/tad/kp
Commentaires


Comment