Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière coton: présentation d’un manuel de procédures de gestion des sociétés coopératives
Publié le jeudi 28 septembre 2017  |  APA
Le
© Autre presse par DR
Le coton, l`or blanc
Comment


Bouaké (Côte d’Ivoire) - Un manuel de procédures de gestion des sociétés coopératives agricoles de la filière cotonnière ivoirienne en vue de leur professionnalisation a été présenté à Bouaké, la deuxième ville du pays, a appris APA jeudi.

Le document a fait l’objet, mardi, d’un atelier de validation qui a regroupé les responsables des Organisations professionnelles agricole (OPA) de la filière coton.

Rédigé par le cabinet d’expertise comptable EZK, dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole en Côte d’Ivoire (PSAC) dont le volet coton est executé par l’Organisation interprofessionnelle agricole de la filière cotonnière ivoirienne (Intercoton), ce document ‘’indispensable’’ pour toute gestion moderne et efficace permettra à ces OPA de ‘’maitriser tous les cycles de gestion de leur structure conformément aux normes de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA)’’.

La gestion administrative, financière et comptable simplifiée ainsi que les bonnes pratiques de gouvernance et de communication sont entre autres quelques grandes notions qui sont expliquées dans ce manuel de procédures.

Pour le nouveau président du conseil d’administration (PCA) de Intercoton, Yacouba Soro, l’avènement de ‘’cet important outil’’ permettra aux sociétés coopératives de performer leur gestion.

Ce qui permettra à ces dernières de rendre ‘’viables’’ leur structure et ‘’mieux rendre aux producteurs les services qu’ils attendent d’elles’’, a-t-il ajouté.

S’exprimant devant la presse, le président de la Fédération des producteurs de coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI), Largaton Yéo, a souligné l’importance de ce manuel de procédures qui permettra d’apporter des solutions aux nombreux problèmes vécus par les sociétés coopératives.

‘’Après la crise on a recruté beaucoup de comptables qui n’étaient pas à la hauteur et cela a perturbé le travail de quelques coopératives’’, a-t-il révélé, ajoutant que ce nouveau manuel qui explique les conditions de recrutement des gérants ‘’apportera une solution définitive à ce problème’’.

‘’Avant, le comptable était en même temps un paysan de la coopérative et il suivait deux lièvres à la fois. Ce qui n’est plus possible de faire avec ce nouveau manuel de procédures’’, a-t-il conclu.

CK/ls
Commentaires


Comment