Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Examen des politiques commerciales : Souleymane Diarrassouba démontre les performances de l’économie ivoirienne
Publié le jeudi 2 novembre 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Coopération
© Ministères par DR
Coopération commerciale internationale: Les performances économiques de la Côte d’Ivoire présentées devant l`OMC à Génève
Déclaration du Ministre Souleymane Diarrassouba lors de l`Examen conjoint des Politiques commerciales des Etats membres de l`UEMOA tenu du 25 au 27 octobre au siège de l`OMC à Genève.
Comment


Le ministre ivoirien du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba a pris part à l’Examen des Politiques Commerciales (EPC) qui s’est tenu du 25 au 27 octobre 2017, à Genève au siège de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

À l’occasion de cet examen groupé des Politiques Commerciales des huit pays de l’UEMOA, le ministre Souleymane Diarrassouba a présenté, à travers le Rapport du Secrétariat de l’OMC et celui du Gouvernement, l’environnement économique de la Côte d’Ivoire, ses régimes de commerce et d’investissement, les mesures liées à sa politique et pratique commerciales, ainsi que ses politiques sectorielles. Selon lui, cet examen constitue pour la Côte d’Ivoire un audit de son intégration et de son régime commercial national. Cela a donc permis d'informer tous les membres des bonnes performances réalisées par la Côte d’Ivoire et qui ont soutenu l’évolution économique positive de la région. « En effet, avec un PIB qui a représenté 36% de celui de l’Union en 2016, la croissance économique de la Côte d’Ivoire, tirée par des secteurs dynamiques (agriculture, industrie et services), a été remarquable, dépassant annuellement le taux de 9% depuis son dernier Examen de Politique Commerciale en 2012 » soutiendra-t-il. Poursuivant, le Chef de la délégation ivoirienne a souligné que la transparence du régime d’investissement en Côte d’Ivoire garantit les droits des investisseurs et leur assure de nombreux privilèges. Plusieurs actions justifient le dynamisme des réformes. Nous avons entre autres, la privatisation, l’ouverture des secteurs de services, l’accélération de la numérisation de divers actes administratifs et financiers et de la simplification de bon nombre de procédures douanières à travers la mise en place de divers guichets unique pour un développement plus harmonieux de toute la région.

OD avec AS
Commentaires


Comment