Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire/ Journée d’hommage et de reconnaissance au Président de la république dimanche à Boundiali
Publié le samedi 2 decembre 2017  |  AIP
Conseil
© Présidence
Conseil des ministres de rentrée gouvernementale, présidé par le Chef de l’Etat SEM. Alassane Ouattara.
Mercredi 03 septembre 2014. Abidjan. Le president Alassane Ouattara a présidé le Conseil des ministres de rentrée gouvernementale.
Comment


Kouto – Les populations de la Bagoué se préparent à rendre hommage au Président de la république, Alassane Ouattara, pour ses actions de développement en faveur de la région, dimanche, au stade de Boundiali, le chef-lieu de région.

Depuis vendredi, à la faveur du long weekend, des ressortissants de la région arrivent de tous les horizons pour prendre part à cette manifestation de « reconnaissance » mais aussi de « soutien » au chef de l'Etat.

Le comité d’organisation annonce un « une très grande mobilisation » qui marquera les esprits. Le Vice-Président Kablan Duncan et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly y sont attendus.

« Le Président Alassane Ouattara fait beaucoup pour notre région », a affirmé un de ses membres, rencontré par le journaliste de l'AIP samedi à Kouto.

A titre d’exemples, il cite en premier lieu le bitumage de la route qui va de Boundiali à la frontière malienne, puis dans un second temps, la nomination de nombreux cadres de la région à de hauts postes de responsabilité dont des ministres.

La plus récente nomination est celle de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle en qualité de secrétaire générale du Rassemblement Des Républicains (RDR), lors du congrès ordinaire du parti tenu les 9 et 10 septembre.

« Ces nominations honorent toute la région et justifient qu’on traduise notre reconnaissance et notre soutien au président ADO à travers ce grand meeting qui aura lieu demain », a expliqué ce cadre, venu d'Abidjan, qui a préféré l’anonymat, estimant qu’il n’était pas habilité à parler au nom du comité d’organisation.

(AIP)

kaem/kam
Commentaires


Comment