Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’OIF forme des journalistes culturels sur les outils de la critique d’une œuvre
Publié le mardi 12 decembre 2017  |  AIP
Comment


Sénégal - L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) forme à Dakar (Sénégal) du lundi au samedi, des journalistes culturels de la sous-région sur les outils de la critique d’une œuvre littéraire, cinématographique et architecturale face aux enjeux culturels.

« Cet atelier régional s’inscrit dans le cadre de la mission de promotion de la diversité culturelle et linguistique consacrée par la Charte de la Francophonie. L’OIF a souhaité organiser cet atelier qui se veut un cadre d’échange et de partage d’expériences en même temps qu’une opportunité de renforcement de compétences », a indiqué le spécialiste de programme à l’OIF, Toussaint Tiendrébéogo, à l’ouverture de l’atelier.

Décrypteur du travail des artistes ou des manifestations culturelles, le journaliste culturel, selon M. Tiendrébéogo, peut avoir une influence positive ou négative plus ou moins importante sur l’accueil que recevra un projet artistique ou un évènement culturel auprès du public.

« Vous êtes des acteurs incontournables pour contribuer à l’amélioration du niveau de compréhension des enjeux culturels auprès des décideurs publics et des populations et pour faire reconnaître la contribution des arts et la culture dans la transformation des sociétés et le développement de vos pays. Il faut continuellement réaffirmer le rôle du journaliste culturel comme acteur essentiel du dialogue interculturel et le garant d’un monde riche, mais aussi plus sûr, de par sa diversité culturelle assumée », a-t-il signifié avant d’exhorter les participants à saisir cette opportunité et à tirer le meilleur profit de cet atelier.

L’atelier poursuit un double objectif celui d’améliorer le niveau d’information et de compréhension des journalistes sur les enjeux culturels ainsi que transmettre des outils d’analyse critique d’œuvres culturelles de manière à renforcer leur travail de médiation auprès des publics.

Cette formation réunie 22 journalistes de la Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Guinée, Niger et le Sénégal.


ena/fmo
Commentaires


Comment