Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Formation professionnelle : l’ONG Solidarité Femmes fait un don de matériels de couture et de tricotage avec 500 000 F CFA pour les filles de l’Ecole Franco Arabe Dar Ouloum Islamya d’Anyama
Publié le vendredi 29 decembre 2017  |  ONG Solidarité femmes​
Formation
© Autre presse par ONG Solidarité femme
Formation professionnelle : l’ONG Solidarité Femmes fait un don de matériels de couture et de tricotage avec 500 000 F CFA pour les filles de l’Ecole Franco Arabe Dar Ouloum Islamya d’Anyama
La Présidente de l’ONG Solidarité Femmes, Mme Ouattara Coulibaly Aminata a offert dans la matinée du samedi 23 décembre 2017, à l’Ecole Franco Arabe Dar Ouloum Islamya d’Anyama du matériel de couture et de tricotage comme support de travaux pratiques, ainsi qu’une somme de 500 000 F CFA de don pour appui à la scolarisation de jeunes filles orphelines et celles n’ayant pas les moyens de le faire.
Comment


La Présidente de l’ONG Solidarité Femmes, Mme Ouattara Coulibaly Aminata a offert dans la matinée du samedi 23 décembre 2017, à l’Ecole Franco Arabe Dar Ouloum Islamya d’Anyama du matériel de couture et de tricotage comme support de travaux pratiques, ainsi qu’une somme de 500 000 F CFA de don pour appui à la scolarisation de jeunes filles orphelines et celles n’ayant pas les moyens de le faire.

Ce don, dans le but d’accompagner les jeunes filles musulmanes à une insertion socioprofessionnelle, a été fait au cours d’une cérémonie officielle, en présence de plusieurs imams, de femmes, des élèves, du représentant des parents d’élèves, l’Imam Amadou Diarra, du représentant de l’IEP Anyama 2, de chefs coutumiers du village Anyama et des membres de l’ONG Solidarité Femmes.

Cette action sociale est une réponse à la demande de la direction de l’Ecole Franco Arabe Dar Ouloum Islamya qui, correspond aux objectifs de l’ONG Solidarité Femmes, à savoir soutenir les jeunes filles et parmi elles, les plus démunies, les plus défavorisées, pour leur permettre de bénéficier d’une éducation scolaire.

Ce qui les conduira vers un travail décent qui fera d’elles des femmes capables de se prendre en charge et s’occuper de leurs enfants et de leur famille.

En effet, profitant de cette occasion solennelle, la Présidente de cette ONG Solidarité Femmes, Mme Ouattara Coulibaly Aminata, a rappelé son objectif principal qui est de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire, en aidant les femmes à mieux s’impliquer dans le développement social, économique et politique.

« Pour y parvenir, l’ONG Solidarité Femmes lutte contre les pesanteurs socioculturelles et tous les préjugés qui font que certains parents refusent de scolariser leurs filles. Depuis sa création en 2011, notre ONG s’est investie pleinement dans la promotion de la scolarisation des petites filles, en parrainant les meilleures des classes de CE2 au CM2 dans 24 écoles. Dans les communes et sous-préfectures de Tafiré, Satamassokoura, Miokosso, Samatiquila, Odiéné, Tengrela, dans les régions du Hambol, de la Bagoué, dans le centre nord et nord de la Côte d’Ivoire », a confié Mme Ouattara Coulibaly Aminata.

Elle a poursuivi en affirmant que, l’ONG Solidarité Femmes, pendant plusieurs années et continue de le faire, a soutenu les filles et leurs parents en offrant des kits scolaires et des tenues scolaires. En payant des enseignants pour donner des cours de renforcement afin d’accroître les chances de réussite aux examens des enfants.

« Nous avons fait tout cela et nous continuons de le faire parce que nous savons que le taux de scolarisation est très faible dans le nord et centre nord de la Côte d’Ivoire, ainsi qu’au sein de certaines communautés. Nous sommes ici, ce matin pour offrir du matériel de couture et de tricotage à l’école Dar Ouloum Islamya pour leur permettre d’améliorer la formation professionnelle de certaines filles d’un âge avancé », a-t-elle déclaré.

Il convient d’ajouter que l’ONG Solidarité Femmes avait déjà contribué financièrement dans le mois d’août, à l’aménagement de la cours de ladite école.

En outre, le Directeur de l’Ecole franco arabe Dar Ouloum Islamia de la commune d’Anyama, l’Imam Kanté Ousmane, a-t-il pour sa part expliquer que cette école œuvre pour la formation islamique certes, mais pour le suivie complet du programme du ministère de l’Education Nationale. Elle œuvre également pour la formation des jeunes filles dans les métiers de la couture et du tricotage pour faciliter leur insertion dans le tissu socioéconomique national.

A l’endroit de l’ONG Solidarité Femmes, il a exprimé sa gratitude, « merci infiniment pour votre générosité et votre engagement sans faille pour cet appui à la formation de nos élèves. Puisse Allah vous récompenser de votre travail colossal et vous assister dans votre tâche pour le bien-être des femmes et enfants ivoiriens ».

La délégation de l’ONG Solidarité Femmes était composée par Mme Mawa Coulibaly, prof à l’UFHB, Me Fadiga Coulibaly Fatou, Avocate, des chefs d’entreprises, Mme Alimatou Coulibaly et Mme Konaté Ouattara. Un modèle de femmes dont le statut doit inspirer la jeune fille ivoirienne.
Commentaires


Comment