Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Akoupé: la génération Assama prend les rênes du pouvoir
Publié le mardi 9 janvier 2018  |  Abidjan.net
Akoupé:
© Abidjan.net par DR
Akoupé: la génération Assama prend les rênes du pouvoir
La quatrième génération du `` Fokué" en pays Akyé dans le Département d’Akoupé, a été consacrée le 31 décembre 2017 à Akoupé chef-lieu dudit département.
Comment


La quatrième génération du ’’ Fokué" en pays Akyé dans le Département d’Akoupé, a été consacrée le 31 décembre 2017 à Akoupé chef-lieu dudit département. L’arrivée au pouvoir de cette Génération a été marquée par la désignation de plusieurs chefs guerriers, la remise de leurs attributs et par la sortie officielle de la Génération ASSAMA, en présence de plusieurs autorités, élus, chefs traditionnels et cadres du Département d’Akoupé.

Le fokué est une danse guerrière qui en pays Akyé est un vecteur culturel de formation des jeunes qui expérimentent le pouvoir comme réalité supranaturelle et politico-sociale, censé être transmis, à une catégorie de personnes faisant la preuve de leurs aptitudes de maturité à travers leur intégration aux classes d’âges.

La Génération Assama comprend quatre classes d’âges que sont les Guehoueur, les Togba, les Gbonto et les Agbri, avec à leur tête les Présidents Assi Béda et N’gbé Martin.

Ces guerriers de la Génération Assama auront pour tâches entre autre de défendre le village, d’aider à régler les conflits qui pourraient survenir, contribuer au développement du village et bien d’autres actions toujours dans le strict respect des US et coutumes.

Pour Hermann YAPO, Président du Comité d’organisation, c’est une grande responsabilité que sa Génération reçoit aujourd’hui. Aussi invite-t-il tous ses frères, membres de ladite Génération à maintenir la flamme de ce flambeau afin que celle-ci ne s’éteigne pas, pour la transmettre à leur tour à la génération future. Selon lui, il faut faire un come-back pour comprendre le passé. ’’ Le retour aux sources pour comprendre l’histoire des peuples et posséder l’héritage ancestral pour le transmettre aux générations futures est un enrichissement pour l’Afrique et l’humanité toute entière’’ a-t-il déclaré.



Quant à Ragutahalli Ravindra, Ambassadeur de la République de l’Inde en Côte d’Ivoire, Parrain de la Génération Assama, il a félicité ses filleuls avant de leur adresser son soutien indéfectible. Il a saisi cette occasion pour réitérer la volonté de son pays à aider la Côte d’Ivoire sur plusieurs plans notamment dans le secteur de l’éducation, de la formation et de la culture.

Au nombre des actes forts de cette cérémonie, il faut saluer les allocutions de Nanan Assi Lambert, Chef Central d’Akoupé et de Nanan N’Dépo Didas, Secrétaire général et porte-parole du Conseil supérieur des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, qui ont respectivement salués et félicités ladite Génération. Une démonstration du Fokué par la génération Assama a mis fin à ces festivités culturelles.



CK
Commentaires


Comment