Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Deux forages pour résorber le problème d’accès à l’eau potable à Katiola
Publié le lundi 12 fevrier 2018  |  AIP
Le
© Autre presse par Le conseil du café-cacao
Le conseil du café-cacao offre 318 pompes hydrauliques aux communautés des zones de production du café-cacao
Mardi 11 février 2014. Dans le cadre du Fond d’Investissement en Milieu Rural (FIMR), le Conseil du Café-Cacao a réalisé et équipé en pompes, 318 forages pour un montant total de 447 millions de FCFA dans les départements d’Agboville, Adzopé, Yakassé Attobrou, Tiassalé, Divo, Lakota, Duekoué, Guiglo, Toulepleu, Bangolo, Biankouma, Danané, Man, Daloa, Vavoua, Issia, Zuenoula, Sinfra, Bouaflé, Tabou, Abengourou, Agnibilékro, Daoukro, Dimbokro, M’Bahiakro, Aboisso, Adiaké, Grand-Bassam et Tanda.
Comment


Katiola - Deux forages réalisés pour résorber le problème d’accès à l’eau potable dans la commune de Katiola ont été mis à la disposition des populations lundi.

Le conseil municipal a financé les deux ouvrages, implantés dans les quartiers « Centre culturel » et « Dioulabougou », où le problème d’eau se pose avec acquitté.

La station locale de la Société de distribution d'eau de Côte d'Ivoire (SODECI) peine depuis plusieurs années à couvrir la totalité des besoins, surtout en période de sécheresse. Les habitants de certains quartiers dont ceux sus cités se voient dans l’obligation, pour face à la situation, de converger vers les autres endroits de la ville mieux lotis en la matière ou à défaut de s’approvisionner dans des puits.

D’une profondeur de 78 m, le forage du premier quartier a un débit de 3,5 m3 quand celui de Dioulabougou a une profondeur de 97 m3 pour un débit de 8,5 m3.

Les autorités préfectorales, mettant officiellement en service les deux forages, ont donc exhorté les bénéficiaires à prendre soin. Elles ont, par ailleurs, encouragé le conseil municipal à continuer dans cette voie de la résolution des problèmes d’eau dans la commune.

D’une profondeur de 78 m, le forage du premier quartier a un débit de 3,5 m3 quand celui de Dioulabougou a une profondeur de 97 m pour un débit de 8,5 m3.

dg/kg/fmo
Commentaires


Comment