Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Le Gouverneur Thiam dénonce « les convictions versatiles » du maire de Yamoussoukro

Publié le mardi 27 fevrier 2018  |  AIP
Dr
© Autre presse par DR/District de Yamoussoukro
Dr Augustin THIAM a été reconduit Gouverneur du District Autonome de Yamoussoukro
Vendredi 19 Juin 2015. Yamoussoukro. Le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, a procédé à l`installation officielle du Gouverneur et du nouveau conseil du District.
Comment


Yamoussoukro - Le Gouverneur Augustin Thiam, chef de canton des Akouè, a dénoncé lundi, à Yamoussoukro « les convictions politiques versatiles » du maire de Yamoussoukro estimant que celui-ci a fait machine arrière pour reconnaître désormais Augustin Dahouet-Boigny comme chef canton des Akouè.

« Il m’est revenu que monsieur Jean Gnrangbé Kouadio a fait une déclaration en disant et je cite, pour nous les Akouè, notre chef de canton, c’est Dahouet-Boigny Augustin. Mais quel crédit peut-on accorder aux déclarations d’un homme politique dont les convictions varient au gré de ses ambitions électorales », s’est interrogé Nanan Boigny N’Dri III, chef légal des Akouè de Yamoussoukro, dans une déclaration face à la presse à son bureau.

Le Gouverneur Thiam a rappelé qu’en 2011, alors que le maire de Yamoussoukro avait son soutien aux élections municipales, il le présentait au cours des meetings comme le chef de canton des Akouè.

« Aujourd’hui, se profile des élections locales, Mr Gnrangbé sentant et sachant parce que je lui ai dit que je n’allais pas le soutenir, son chef de canton a encore changé de nom, il s’appelle désormais Dahouet-Boigny Augustin », a fait remarquer le gouverneur du District autonome de Yamoussoukro.

Augustin Thiam dit ne reconnaître aucune autorité à Jean Gnrangbé Kouadio d’abord pour parler au nom des Akouè et ensuite pour se prononcer même sur la désignation d’un chef de canton.

« Il est maire, il est délégué départemental du PDCI, il n’est pas chef et il n'est pas membre de la famille, il ne fait pas partie de ceux qui décident sur le choix d’un chef. Il n’a aucune autorité pour dire qui est chef de canton et qui ne l’est pas », a insisté Nanan Boigny III, chef canton des Akouè de Yamoussoukro.

Toutes nos tentatives pour entrer en contact avec la mairie de Yamoussoukro en voyage sont restées au moment où nous publions.

nam/fmo
Commentaires


Comment