Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Trois femmes nommées notables dans un village de Gueyo pour leur leadership

Publié le dimanche 1 avril 2018  |  AIP


Soubré - Pour leur leadership, les dames Zékré Legré Antoinette, Séri Philomène et Dahoua Alphonsine qui ont fait leur entrée au conseil des notables de Godiayo, à 25 km de Gueyo, ont été présentées aux autorités administratives, politiques et aux populations lors de la célébration de la journée internationale de la femme.

Justifiant ce qu’il convient de qualifier comme une première dans la région, le chef du village de Godiayo, Tégbo Séri René, a expliqué que c’est une décision prise après des réflexions très nourries et sur conseils des autres notables, au regard de leur forte implication dans les actions de développement du village, mais aussi et surtout le rôle joué par celles-ci dans la résolution des conflits souvent délicats et complexes.

« Elles sont en amont et en aval de toutes les décisions du village, mais elles ont aussi réussi à toujours rassembler autochtones, allogènes et allochtones autour des projets de développement de notre village. Alors, on s’est dit qu’il n’y avait aucune honte à les associer à nos prises de décisions dans notre conseil de notables », a affirmé le chef Tégbo Séri René.

A l’entendre, par leur leadership et leur sens de responsabilité, mais aussi par l’organisation de la gente féminine qui révolutionne aujourd’hui le vécu dans le village, les femmes, à travers les associations villageoises, sont en train de gagner le pari de l’autonomie financière. Elles participent aux dépenses de la famille (…), partagent les charges familiales avec les hommes. Par conséquent, il faut encourager cette transformation positive des femmes, a-t-il ajouté.

« Elles sont en train de s’épanouir. Elles se sont totalement métamorphosées et devenues dynamiques avec un rôle de premier rang dans tout ce qui est action de développement du village. C’est vraiment une expérience enrichissante et salutaire pour notre village », a-t-il conclu.

Pour dame Zékré Legré Antoinette, porte-parole de ces nouvelles notables, « ce qui importe pour nous femmes, c’est vraiment l’autonomie des femmes et partant toute la communauté. Nous ne voulons plus voir les femmes souffrir, être à la traine, attendant tout des hommes. Nous devons désormais nous mettre à la hauteur des hommes et sortir de la pauvreté par le travail ».

Selon elle, les femmes ont toujours joué un rôle important dans les prises de décisions dans les villages. Les hommes ont toujours eu recours à la sagesse des femmes pour débloquer des situations difficiles. « Nous combinons notre savoir-faire et notre sens de sérénité et de responsabilité pour sortir de la pauvreté », a-t- elle ajouté.

Le préfet de Gueyo, Famy Kouamé René, a salué « cette révolution culturelle » en pays Godié. « C’est une nouvelle expérience, qui, à mon avis, doit inspirer d’autres conseils de notables, surtout qu’ici, les résultats sont plus que flatteurs. Ce qui compte, c’est de vaincre la pauvreté et vivre dans un environnement paisible. Si cela peut venir de la touche féminine tant mieux », a-t-il indiqué.

(AIP)

Km/kg/kp

Commentaires


Comment