Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Des consultations médicales gratuites au profit des populations de Yamoussoukro

Publié le lundi 2 avril 2018  |  AIP
Des
© Ministères par DR
Des consultations médicales gratuites au profit des populations de Yamoussoukro
Vendredi 30 mars 2018. Abidjan. Le ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, en collaboration avec celui de la santé et de l’hygiène publique, initie depuis vendredi des séances de consultations et de soins gratuits en vue d’améliorer les conditions de vie et de santé des populations de Yamoussoukro.


Yamoussoukro - Le ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, en collaboration avec celui de la santé et de l’hygiène publique, initie depuis vendredi des séances de consultations et de soins gratuits en vue d’améliorer les conditions de vie et de santé des populations de Yamoussoukro.

Des unités mobiles installées dans les différents quartiers de la capitale politique reçoivent chaque jour les patients qui, pour diverses raisons, n’ont pas souvent accès aux soins médicaux.

Pour le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, il s’agit de profiter de la grande affluence et de l’engouement des populations en cette période de Pâques pour mettre en œuvre la politique de proximité du chef de l’Etat pour leur apporter des soins.

L’opération de 48 heures a touché plus de 2000 personnes et permis de vacciner de nombreux enfants, de prendre en charge des femmes pour des questions de pré- natalité, de dépister des cas d’hypertension, de déceler des cas de cancer du col et de l’utérus, et de prendre en charge des femmes, mais également de prodiguer des conseils sur les méthodes de contraceptif et sur l’hygiène de vie.

Le ministre Diarrassouba Souleymane a promis de renouveler les séances de consultations gratuites pour encourager les populations à éviter l’automédication et aller dans les hôpitaux pour recevoir des soins de qualité.

nam/kp
Commentaires


Comment