Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

L’ambassade d’Israël en Côte d’Ivoire expose ses performances agricoles à l’OMCC

Publié le lundi 9 avril 2018  |  AIP
Le
© Abidjan.net par DR Bill leo
Le club Shalom Côte d`Ivoire organise une rencontre avec le nouvel ambassadeur d`Israël.
Le club Shalom (plate forme d`ivoiriens ayant bénéficié d`études en Israël) a organisé le 28 mars 2017 une journée ave le nouvel ambassadeur Docteur Eli Ben Tura.


Abidjan - Les performances de l’agriculture israélienne, ses technologies agricoles ainsi que le projet «Adama» de construction de villages et de fermes modernes clé en main, ont été présentés aux cultivateurs de cacao, membres de l’Organisation mondiale des cultivateurs de cacao (OMCC-WCPO), par l’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire, Elie Ben Tura, à Abidjan.

« Les technologies d’Israël permettent de pratiquer une agriculture intelligente et de précision. De quoi protéger nos forêts en disparition et rendre l’économie cacaoyère rentable et durable pour les agriculteurs », indique un communiqué transmis lundi, à l’AIP.

Séduits, surtout par le projet «Adama», les participants ont demandé jeudi, au ministère de l’Agriculture et du Développement rural « d’appuyer les cultivateurs de cacao et les agriculteurs en général, afin de leur faciliter l’adoption des technologies agricoles d’Israël ».

Le projet « Adama » consiste en la construction de maisons, de fermes individuelles et communes, de centres de conditionnement, de commercialisation, de santé, d’écoles, pour un groupe d’environ 100 familles d’agriculteurs et d’autres travailleurs.

Les premiers responsables de l’OMCC-WCPO ont été conviés le 15 mars 2018, à la présentation d’Agritech Israël, le Salon international de l’agriculture et des technologies agricoles d’Israël dont la 20ème édition se tiendra du 8 au 10 mai, à Tel-Aviv en Israël.

« Israël, un petit pays aux sols peu propices aux activités agricoles, exporte toute sorte de produits agricoles, grâce aux technologies utilisées notamment des semences sélectionnées en haut rendement sans organismes génétiquement modifiés, fertilisants bio et la maitrise de l’eau », précis la note.

ena/fmo
Commentaires


Comment