Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Enseignement technique et formation professionnelle: Une réforme pour un système adapté aux besoins de l’économie

Publié le mercredi 11 avril 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Formation
© Abidjan.net par JOB
Formation professionnelle : l’AGEFOP annonce la commémoration de ses 25 ans
Après 25 années passées au service du développement de l’apprentissage et de la professionnalisation des secteurs d’activités en Côte d’Ivoire, l’Agence nationale de la formation professionnelle (AGEFOP), a le mérite de commémorer cet âge de maturité. Placées sous le thème suivant : « l’ingénierie de la formation professionnelle, outil de développement de l’apprentissage et de la professionnalisation des secteurs d’activités », la première partie des festivités marquant le quart de siècle de l’AGEFOP va se dérouler à Abidjan du lundi 09 au mercredi 12 avril 2018.


‘’ Réforme de l’enseignement technique, et amélioration du système de l’Enseignement professionnel : quels résultats en 2020’’. Tel a été le thème sous lequel s’est déroulée la conférence inaugurale des festivités marquant les 25 ans d’existence de l’Agence Nationale de la Formation Professionnelle( Agefop ) le lundi 9 avril 2018, à son siège sis à Abidjan-Marcory zone 4.

À cette occasion, le conférencier Kouadio Kouman, par ailleurs, secrétaire exécutif de la réforme de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, a fait savoir que depuis la création des centres de formations professionnelles, 105 353 personnes ont été formées, 16000 apprenants sortants par an dont 5000 sans diplômes. Pour lui, le dispositif doit être amélioré vu les nombreuses insuffisances au niveau de ce secteur. Ces insuffisances sont entre autres, l’absence de mise à niveau du personnel de formation et d’encadrement, la formation de bas niveau dans les établissements privés concentrés dans le secteur tertiaire. Poursuivant, le conférencier en déduit que la réforme du dispositif de formation professionnelle est donc une nécessité. La vision donc de cette réforme est de développer un système de formation professionnelle qui offre aux différentes populations des compétences à même de contribuer à la transformation structurelle de l’économie notamment dans la perspective de l’émergence de la Côte d’Ivoire. Tisser des partenariats école/ entreprise et insertion professionnelle, accès à l’enseignement technique et formation professionnelle, offre de formation de qualité, tels sont quelques axes stratégiques pour aboutir à la réforme. « Ce qui va changer après cette réforme est que le système de formation professionnelle et technique sera accessible à tous, adapté aux besoins de l’économie et sera flexible pour permettre la formation de tous », a précisé le Secrétaire exécutif de la réforme de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Notons que depuis sa création en 1992, l’ensemble des projets et actions de formation ont permis à l’Agefop de former 37.455 personnes soit une moyenne de 1000 bénéficiaires par an.

OD avec AS
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4163 du 10/4/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment