Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Conseil régional du Béré: Le président Abdel Kader Karamoko dresse son bilan

Publié le vendredi 20 avril 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


La 1ère session ordinaire du Conseil régional du Béré de l’année 2018 a eu lieu récemment au foyer des jeunes de Mankono.

Cette session a donné l’occasion au secrétaire général de la préfecture du département de Dianra, d’exprimer sa satisfaction du corps préfectoral de cette région. Il s’est dit heureux et convaincu de la gestion administrative d’Abdel Kader Karamoko, président du Conseil régional du Béré, des projets réalisés et en cours de réalisation etc. Aussi, il a félicité le président Abdel Kader, « pour son leadership qui permet d’avoir tous les conseillers réunis et de régler tous les problèmes ».

8 points étaient à l’ordre du jour de cette session au nombre desquels figurait le bilan des réalisations sur la période de 2013 à 2017. La majorité des Conseillers régionaux, a adopté à l’unanimité et sans débats le rapport annuel sur l’administration générale des affaires du Conseil régional 2017. Le président Abdel Kader a fait savoir que de 2013 à 2017, son conseil et lui ont construit et réhabilité 242 salles de classe, distribué 5560 tables-bancs, construit 46 maternités et centres de santé, 151 pompes hydrauliques, 22 logements sociaux, plusieurs centaines de kilomètres de routes ont été reprofilées dans toute la région. «Aussi, nous allons réaliser 2 forages dans la ville de Mankono afin de pallier la grave pénurie d’eau. Et nous ne comptons pas nous arrêter à cela. Car nous voulons toujours apporter un plus au bien-être de nos populations », a-t-il dit. Faisant l’état d’exécution des dépenses, le responsable financier du conseil régional du Béré, a indiqué que 770. 906.670 de nos francs ont été investis sur les 878.117.000 fCFA du budget primitif prévisionnel, soit un taux d’exécution de 34,9% du budget. Et 669.868.897 fCFA investis sur les 1.920.282.000 fCFA qui ont été investis quant à l’exécution des dépenses investissement, soit un taux d’exécution de 34,9% du budget. Pour lui, ce faible taux s’explique par la procédure d’élaboration et d’adoption du budget, qui ajouté aux différentes étapes de passation des marchés publics ne facilite pas l’exécution du budget en temps réel. Au terme de cette session, le président Abdel Kader a présenté le Prix du Meilleur conseil régional de Côte d’Ivoire pour l’émergence 2017-2018 qui lui a été décerné par le Réseau des communicateurs pour la république (RECOR) pour ses actions de développement.

Aboubacar Al Syddick à Mankono
Commentaires


Comment