Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les autorités préfectorales de Soubré appellent à la responsabilité des parents

Publié le vendredi 11 mai 2018  |  AIP


Soubré - Lors d'une séance de sensibilisation sur les tirs d’explosifs annoncés à compter de lundi sur le site des travaux du barrage hydroélectrique de Gribo-popoli, le secrétaire général 1 de la préfecture de Soubré, Tiégbè Bonaventure, a appelé à la responsabilité des parents dans les affrontements à l’arme blanche entre groupes rivaux d’adolescents devenus de plus en plus fréquent dans la ville.

Selon M. Tiégbè, les indicateurs au niveau sécuritaire concernant les enfants dans la Nawa ne sont pas bonnes et sont même très préoccupantes.

« Il nous revient assez régulièrement de source sécuritaire que de plus en plus, les adolescents s’affrontent par groupes rivaux dans les quartiers, armés d’armes blanches. Et ce sont des enfants de la tranche d’âge de 10 à 15 ans. C’est vraiment inquiétant et il faut vite réagir et prendre les choses en mains pour ne pas laisser la situation pourrir », a-t-il indiqué.

Le secrétaire général de préfecture a lancé un appel aux parents, aux guides religieux et autres leaders de communauté ainsi qu'aux ONG à vite agir par la sensibilisation et la prise en main de ses adolescents.

« Je ne veux pas leur coller d’éttiquette ou de nom, mais leur mode opératoire est préoccupant et il y a même eu déjà mort d’un d’entres eux à l’arme blanche. C’est vrai que pour le moment, ils ne s’affrontent qu’entre eux. Mais qui sait de quoi demain sera fait ? Et puis n’attendons pas que la situation devienne dramatique. Commençons par les sensibiliser en leur donnant des conseils », a insisté l'administrateur.

km/sdaf/cmas
Commentaires


Comment