Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

7e JNPPME-A : le Ministre Souleymane Diarrassouba rappelle que les PME constituent 98% du tissu des entreprises

Publié le jeudi 24 mai 2018  |  Ministères
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie d`ouverture de la 7e édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l`Artisanat
Jeudi 24 mai 2018. Cocody. La cérémonie d`ouverture de la 7e édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l`Artisanat présidée par le Ministre du Commerce, de l`Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, tenue à l`espace Latrille Events.


« Aujourd’hui, en Côte d’Ivoire, les PME constituent 98% du tissu des entreprises et représentent une part importante de l’économie avec 20% du PIB et 12% de l’investissement national », indiquait le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, à l’ouverture de la 7e édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l’Artisanat (JNPPME-A), le jeudi 24 mai 2018.

Selon lui, en effet, cet apport dans le développement économique est fortement ressenti dans le domaine social, avec à la clef, 23% des emplois modernes. Malheureusement, il note avec regret que les PME demeurent caractérisées par une compétitivité insuffisante. « Cette situation est liée notamment à un accès insuffisant aux financements et aux marchés publics et privés, un déficit de capacité technique et managériale de la part des dirigeants et des employés des PME et à une culture entrepreneuriale et de l’innovation insuffisamment développée et valorisée », soutient le Ministre Souleymane Diarrassouba.

A juste titre, il fait référence aux efforts consentis par le Gouvernement, en vue de pallier ces déficits. Il s’agit notamment de l’intensification de la mise en place de dispositifs qui permettent d’améliorer la compétitivité des PME tant dans les secteurs traditionnels de l’économie que ceux de l’économie digitale.

« Ainsi, le Gouvernement s’est doté d’une ambitieuse Stratégie d’appui au développement des PME basée sur une profonde réforme du cadre institutionnel et réglementaire et la création de l’Agence Côte d’Ivoire PME comme instrument opérationnel en matière d’accompagnement des PME dans leur processus de Modernisation », rappelle le président de la 7e édition des JNPPME-A.

Puis de revenir sur des mesures institutionnelles et réglementaires visant à assainir l’environnement des PME, notamment l’adoption de la loi n°2014-140 du 24 mars 2014 portant orientation de la Politique Nationale de Promotion des PME en 2014 dans le cadre de la mise œuvre des recommandations de la décision n°16/2003/CM/UEMOA relative au Programme d’Actions pour la Promotion et le Financement des PME dans l’UEMOA, la Stratégie de Développement des PME ivoiriennes dénommée Programme Phœnix au Conseil des Ministre du 18 septembre 2015 et le décret n°2015-525 du 15 juillet 2015 modifiant le décret n°2014-306 du 27 mai 2014 fixant un quota des marchés publics aux PME et introduisant d’une marge de préférence 5% pour la sous-traitance locale.

« En vue d’améliorer l’accès des PME aux financements, plusieurs initiatives ont aussi été mises en place par le Gouvernement ivoirien. Il s’agit entre autres de l’adoption de la loi n°2017-802 du 07 décembre 2017 relative au crédit-bail, de la mise en place d’un fonds de 5 milliards (8,836 millions USD) disponible à la BACI pour financer les femmes dirigeantes de PME, de l’institution de fonds de garantie dont les études sont en cours et de la mise en place d’un fonds d’investissement », rassure le Ministre Souleymane Diarrassouba.

Qui poursuit pour rappeler la volonté du Gouvernement de diversifier les mécanismes de financement existants. Il s’agit entre autres d’initiatives proposées qui, selon lui, feront l’objet d’analyse. Il fait également allusion à l’avant-projet de loi sur l’affacturage qu’il qualifie de solution innovante de financement des PME et l’établissement de partenariats de type sud-sud et de coopération avec les pays de l’OCDE, afin de s’inspirer des bonnes pratiques pouvant faciliter l’établissement d’un climat de confiance qui favoriserait les financements commerciaux.
Faut-il le rappeler, la 7e édition des Journées Nationales Promotionnelles des PME et de l’Artisanat se tient du jeudi 24 mai au samedi 26 mai 2018 et est placée sous le parrainage du Premier-ministre Amadou Gon Coulibaly, que représentait le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba.
Commentaires


Comment