Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Journée mondiale des océans 2018 : le nettoyage des plages lancé à Grand-Bassam

Publié le dimanche 10 juin 2018  |  AIP
Journée
© Ministères par DR
Journée mondiale des Océans: le nettoyage des plages lancé à Grand-Bassam
A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale des océans, des volontaires du ministère de Salubrité, de l`Environnement et du Développement durable, de l`ONU Environnement, de la BAD, de la fondation Magic System, de l`ambassade de l`Inde, de la mairie de Grand-Bassam ont balayé 2km de plage.


Grand-Bassam - Des centaines de volontaires du ministère de Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, de l’ONU Environnement, de la Banque africaine de développement (BAD), de la fondation Magic System, de l’ambassade de l’Inde, de la mairie de Grand-Bassam ont apporté, samedi, leur contribution à la préservation de l’océan à travers une matinée de nettoyage de la plage de Grand-Bassam.

Cette activité s’inscrivait dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des océans portant sur le thème « La Côte d’Ivoire, terre promise sans sachets plastiques, sans pollution ».

Selon le conseiller spécial, Kamelan Omer, représentant la ministre Anne Ouloto, « c’est une journée d’action hautement importante qui donne l’exemple à tous ceux qui fréquentent les plages pour ne pas jeter les plastiques dans les océans et pour éviter de mettre en danger la vie de milliers de mammifères marins et d’oiseaux de mer ».

Pour lui, l’insalubrité des océans compromet l’économie mondiale et celle de la Côte d’Ivoire. « De nombreuses initiatives ont été prises par le Gouvernement, notamment l’interdiction de la production, la conservation des emballages plastiques en 2013 », a-t-il rappelé, invitant les Ivoiriens à ne pas jeter les déchets plastiques partout, surtout sur les plages. « C’est bien de donner l’exemple de nettoyage mais mieux vaut ne pas salir nos plages », a-t-il lancé.

Le secrétaire exécutif de la Convention d’Abidjan, Abou Bamba, a salué les efforts du Gouvernement ivoirien en matière de lutte contre la pollution des océans. « C’est le lieu pour moi de saluer les efforts sans cesse déployés par le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire en matière de lutte contre la pollution des océans », a-t-il déclaré.

Le choix de Grand-Bassam pour le lancement est symbolique parce que première capitale de Côte d’Ivoire, ville classée patrimoine mondiale de l’UNESCO et ville martyre mais vivant aujourd’hui harmonieusement avec son environnement et avec l’océan.

(AIP)

ko/aaa/cmas
Commentaires


Comment