Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pénurie d’eau à Bouaké : L’eau coule au compte-goutte dans les robinets malgré la pluie et les citernes

Publié le lundi 18 juin 2018  |  lebanco.net
Pénurie
© Autre presse par DR
Pénurie d`eau potable


La ville de Bouaké croule depuis plus de deux mois sous le poids d'une sévère pénurie d'eau. Celle-ci est la conséquence de l'assèchement de l'un des principaux barrages d'approvisionnement, notamment, celui de la Loka.

Situé à environ 20 Km de la ville et plus précisément dans le village d'Angouayaokro, dans la sous-préfecture de Languibonou, le barrage de la Loka s'est peu à peu vidé de son contenu sous le regard impuissant des responsables de l'eau dans la région. Une situation devenue de plus en plus insoutenable pour l'ensemble des populations du département de Bouaké. Une incursion dans les différents ménages à travers la commune et ses environs nous a permis de toucher et comprendre l'exaspération des populations face à ce qu'on pourrait appeler une crise du liquide vital à la vie.

Les raisons de l'assèchement de la Loka
Principale source d'approvisionnement de la capitale de Gbêkê, l'assèchement du barrage de la Loka serait dû à la baisse de la pluviométrie, l'une des conséquences du réchauffement climatique. A cela, s'ajoute la présence de sociétés de carrières de sable et de granites à proximité du site, nous a révélé un spécialiste en la matière. A l'en croire, la présence de ces carrières empêche la circulation de l'eau vers le barrage, d'où son assèchement.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment