Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Construction du 4e pont: Tchagba Laurent rassure les habitants de Mossikro " personne ne viendra vous déguerpir sans dédommagement "

Publié le lundi 2 juillet 2018  |  Abidjan.net
Construction
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Construction du 4e pont: Tchagba Laurent rassure les habitants de Mossikro " personne ne viendra vous déguerpir sans dédommagement "
Mercredi 27 juin 2018. Abidjan. Pour sortir de cette impasse, la population a sollicité une rencontre avec le député de leur circonscription, l`honorable Tchagba Laurent hier mercredi 27 juin au terrain de football du quartier Mossikro.


Le projet de mise en œuvre du quatrième pont d’Abidjan et les conséquences des récentes pluies diluviennes à Abidjan, s’avèrent lourds pour les habitants d’Attécoubé Mossikro aujourd’hui. Confusion, tourment et inquiétude sont les sentiments qui animent les populations de cette partie de la ville d’Abidjan.

Pour sortir de cette impasse, la population a sollicité une rencontre avec le député de leur circonscription, l’honorable Tchagba Laurent hier mercredi 27 juin au terrain de football du quartier Mossikro.

Pendant près d’une heure , ils ont sans repis exprimé leurs inquiétudes face à la situation qui prévaut actuellement dans leur quartier. Monsieur Diané, porte-parole des habitants de ce quartier, a indiqué qu’aucun dédommagement n’a été fait et aucun lieu de recasement de la population n’est connu. « Les habitants de Mossikro sont menacés de déguerpissement. Nous ne sommes pas informés d’un lieu de recasement. Nous n’avons pas été dédommagés », dénonce t-il. Poursuivant son intervention, il affirme que « dans leur intention de déguerpir la population de Mossikro, certaines autorités de la commune manipulent l’opinion publique en disant qu’il y a eu un glissement de terrain à Mossikro causant six morts lors des dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur Abidjan. Alors que cet événement malheureux s’est produit à N’Dendé, un quartier situé à environ 500 m de Mossikro », a-t-il révélé.

L’honorable Tchagba Laurent, député de la commune d’Attecoubé a dans un premier temps exprimé sa compassion auprès des populations. Il a ensuite manifesté son mécontentement face aux conditions de vie de la population de Mossikro, avant de rassurer l’ensemble des habitants de ce quartier. « Vous ne serez pas humiliés. Je suis là pour que vos préoccupations soient prises en compte. Je prends l’engagement de vous honorer en rétablissant la vérité. J’ai toujours été proche de la population et je veux que l’on s’occupe de la population. Les maisons identifiées seront dédommagées et les personnes recasées avant le démarrage des travaux du 4è pont. Je suis là pour défendre les intérêts de la population de Mossikro. N’ayez pas peur, personne ne viendra vous déguerpir sans dédommagement." a-t-il lancé. Très confiant que le gouvernement travaille dans le respect des intérêts des populations, il a promis veiller à ce que les habitants de Mossikro ne soient pas humiliés.

Bien avant, Sylla Sékou, conseiller municipal et par ailleurs président de l’ONG Colombe, a souhaité qu’ à travers cette rencontre d’échanges, la population de Mossikro ait une réponse concrète au-delà des discours politique. Il a d’entrée de jeu dénoncé certaines mains obscures qui veulent déguerpir coute que coute Mossikro disant que la population de Mossikro est installée de façon provisoire " alors que nous avons tous nos certificats villageois" a-t-il révélé. À en croire celui-ci, des autorités municipales veulent profiter du projet de construction du 4è pont pour faire disparaître Mossikro. C’est pourquoi " Nous avons tenu à rencontrer l’honorable Tchagba Laurent pour qu’il soit notre porte-voix auprès du gouvernement ivoirien afin de trouver une issue favorable à cette situation », a-t-il déclaré.

CK
Commentaires


Comment