Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Côte d’Ivoire-Burkina Faso : après le 7e TAC, les Ministres Souleymane Diarrassouba et Harouna Kaboré raffermissent les liens d’amitié autour d’un match de football à Koumassi

Publié le dimanche 29 juillet 2018  |  Ministère du commerce
Côte
© Autre presse par DR
Côte d’Ivoire-Burkina Faso : après le 7e TAC, les Ministres Souleymane Diarrassouba et Harouna Kaboré raffermissent les liens d’amitié autour d’un match de football à Koumassi
Après la tenue du 7e TAC (Traité d’Amitié et de Coopération) à Yamoussoukro, l’amitié entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso a été encore célébrée le samedi 28 juillet 2018, autour d’un match de football, sur le terrain Inch’Allah de Koumassi.


Après la tenue du 7e TAC (Traité d’Amitié et de Coopération) à Yamoussoukro, l’amitié entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso a été encore célébrée le samedi 28 juillet 2018, autour d’un match de football, sur le terrain Inch’Allah de Koumassi.

Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, y accompagnait son homologue du Burkina Fasso, Harouna Kaboré, parrain de la première édition du Grand tournoi de football intercommunal dénommé ‘’Coupe de la fraternité et du développement de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire’’, dont la finale s’y déroulait.

« La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso demeurent fortement liés et nous le sommes par l’histoire, la géographie et la culture », déclarait le Ministre Souleymane Diarrassouba. Puis de rappeler qu’au-delà des relations d’amitié et de fraternité, les deux Etats ont institué le Traité d’Amitié et de Coopération pour favoriser les échanges économiques entre eux. « C’est avec beaucoup de joie que j’accompagne mon homologue du Burkina Faso qui prolonge son séjour en Côte d’Ivoire », s’est-il réjoui.

Pour sa part, le Ministre en charge du Commerce du Burkina Faso, Harouna Kaboré, a renouvelé sa gratitude à l’endroit du peuple ivoirien et de ses autorités. « Nous sommes chez nous en Côte d’Ivoire et plus encore ici à Koumassi. Nous voulons maintenir allumée la flamme de la fraternité entre nos deux peuples, et ce match de football nous en donne l’occasion », déclarait le parrain de la première édition de la Coupe de la fraternité et du développement de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire.

Dans la foulée, le Ministre Harouna Kaboré a rassuré les organisateurs du tournoi, de son total soutien, en vue de sa pérennisation. Il n’a pas manqué de renouveler ses sincères remerciements à son homologue ivoirien, le Ministre Souleymane Diarrassouba, dont l’implication et le soutien ont contribué à la tenue de ce tournoi et particulièrement, de la finale de ce jour qui a été remportée, à l’issue d’une âpre bataille, par l’équipe de Cocody au dépend de l’équipe hôte de Koumassi sur le score de 1 but contre 0.
Commentaires


Comment