Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Département de Grand-Lahou : La filière pêche bientôt lancée

Publié le mardi 31 juillet 2018  |  Conseil régional Grands ponts
Département
© Autre presse par Conseil régional Grands ponts
Département de Grand-Lahou : La filière pêche bientôt lancée
Lundi 30 juillet dernier à Grand-Lahou. A l’occasion d’un don de trois (3) broyeuses de manioc d’environ 12 millions de Fcfa chacune, de la part dudit Conseil aux femmes du département. Photo : Les bénéficiaires des 2 broyeuse à Grand-Lahou ont posé avec le président Yacé et ses vices-présidents


Le Conseil régional des Grands ponts va bientôt lancer la filière pêche, pour l’optimisation de la collecte et la richesse halieutique dans la région. Il s’agira, selon le président Gabriel Joseph Yacé, qui en a fait l’annonce, d’’’aider et encadrer les jeunes à travers une initiation à la pêche moderne, afin qu’ils puissent aller en haute mer pêcher le poisson et le commercialiser à leur compte’’. A cet effet, le Conseil régional a envoyé un jeune de Grand-Lahou, du nom d’Akadjé, en Corée du Sud prendre part à un symposium dans le cadre d’une formation et qui est revenu au pays.

C’était le lundi 30 juillet dernier à Grand-Lahou, à l’occasion d’un don de trois (3) broyeuses de manioc d’environ 12 millions de Fcfa chacune, de la part dudit Conseil aux femmes du département. « Nous sommes venus donner deux (2) broyeuses aux femmes de Grand-Lahou (ville) et une (1) autre aux femmes du village de Braffèdon (toujours à Grand-Lahou) », a déclaré le président dudit Conseil, Gabriel Joseph Yacé. Qui leur a par ailleurs annoncé la construction d’une usine de transformation de manioc dans la ville, pour faire de l’attiéké comme cela a été le cas pour le village de Débrimou à Dabou.

Le donateur n’entend pas s’arrêter qu’à ces dons. Il ambitionne aussi offrir des moyens de mobilité aux femmes de cette localité en même temps que l’installation de l’usine en question. « Quand nous allons installer l’outil industriel, tout le reste va suivre. Notre Direction technique va les accompagner dans la maintenance du matériel dont la qualité est internationalement reconnue », a-t-il rassuré les bénéficiaires des broyeuses, qui s’inquiétaient pour l’acheminement de leurs produits des champs, au village.

Ces nouvelles ont véritablement réjoui le doyen Beugré Grah Jean, Conseiller du chef intérimaire, Djeket Antoine, du village de Braffèdon. « Il est mieux d'apprendre à pêcher, plutôt de donner le poisson. Votre geste est si noble, que la population vous dit merci. Car, cette machine permettra à nos mamans de faire de l'attiéké de qualité et à temps », a-t-il fait remarquer, en soutien aux actions du président Yacé.

Quant à Mme Lakpa Cécile, présidente des femmes du village, elle a traduit leur reconnaissance au président du Conseil régional. Tout en le rassurant qu’elles demeurent ‘’très fortes’’, pour l’accompagner à la victoire au soir du 13 octobre 2018, date prévue pour les élections locales en Côte d’Ivoire.

Ce sont plusieurs associations de femmes (dont Vivô, Wazouzoi, Soeurs unies, Association des femmes Avikam, Gnrandjuè etc), qui ont réceptionné les deux (2) broyeuses dans la cours du bureau annexe du Conseil régional. Quand celles du village de Braffèdon ont reçu la leur chez Lagah Joseph, ancien maire de Gnrand-Lahou.
Le président Yacé en a profité pour aller présenter ses sincères condoléances à la famille de feu Bogui Jean, ancien chef de Braffèdon.
Commentaires


Comment