Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Municipales 2018: Le journaliste Charles Sanga rempile à la mairie de Tafiré

Publié le vendredi 19 octobre 2018  |  AIP


Tafiré, Coulibaly Sounkalo, candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) unifié aux municipales à Tafiré (région du Hambol), a été réélu à la mairie de Tafiré, rempilant ainsi pour un second mandat de cinq ans, a relevé l’AIP sur place, jeudi.

Coulibaly Sounkalo, journaliste de profession plus connu sous le pseudonyme de Charles Sanga, a recueilli un suffrage exprimé de presque 70 %. Un véritable plébiscite pour ce maire sortant à la tête de la mairie de Tafiré, avec 3053 voix. "Charles Sanga, de part sa vision du développement local, son sens du management social et sa gestion de la cité, marche allègrement et indubitablement dans les pas de Koné Idrissa", a souligné Mamadou Sanogo, chef de village de Ségbélékaha.

M. Sanogo a soutenu que le nouveau pacte social avec le maire, Coulibaly Sounkalo dit Charles Sanga, "est un hommage et une reconnaissance des populations locales à cet illustre homme politique pour ses nombreuses actions et réalisations", à la tête de l’institution locale, depuis avril 2013. Un sentiment partagé par l’ensemble des Tafipilés, en langue locale, les ressortissants de Tafiré. Charles Sanga avait pour adversaire le candidat indépendant Adama Touré, par ailleurs actuel député de la Nation élu dans circonscription Tafiré-Badikaha-Niédiékaha. Le candidat malheureux a eu 1305 voix, soit 29,71%.

La commune de Tafiré, qui compte 7269 inscrits, a enregistré 4519 votants, le 13 octobre lors des élections municipales. Feu Koné Idrissa, maire de la commune Tafiré (1985-2000), est perçu comme "l’incubateur" du développement de la localité, rappelle-t-on. (AIP) jbm/fmo
Commentaires


Comment