Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le déficit d’enseignants qualifiés pourrait s’accentuer dans la DRENT-FP d’Aboisso (chef de l’Antenne pédagogique )

Publié le mercredi 14 novembre 2018  |  AIP


Aboisso - Le déficit d’enseignants qualifiés pourrait s'accentuer durant l’année scolaire 2018-2019 avec l’ouverture des classes de second cycle dans plusieurs lycées de la direction régionale de l’Education nationale de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENET-FP) d'Aboisso, prévient chef de l’antenne de la pédagogique et de la formation continue d’Aboisso, Gueye Gnonka Pierre.

Un document dont l’AIP a reçu copie, mercredi, fait état de ce que le déficit d’enseignants qualifiés est l’une des causes de la baisse des résultats aux examens de fin d’année dans la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle d'Aboisso.

Selon le responsable de la pédagogie dans le Sud-comoé, cette situation s’explique par le fort déséquilibre des ressources humaines dans la DRENET-FP avec un réel engorgement d’enseignants aussi bien au primaire qu’au secondaire à Bonoua et à Grand-Bassam, pendant que le collège moderne et lycée moderne d’Aboisso souffrent d’un manque d’enseignants en français, en mathématiques et en sciences physiques et les sciences de la vie et de la terre .

L’ouverture du second cycle au collège moderne Eugène Aka Aouélé, au collège moderne de Bongo et au lycée municipal de Tiapoum pourrait donc accentuer ce fait, craint M.Gueye.

Pour le chef de l’antenne pédagogique, la solution palliative de recrutement de vacataires ne donne toujours pas satisfaction car les compétences de ces derniers sont parfois douteuses, relevant que la baisse des résultats scolaires dans le Sud-comoé pourrait s’expliquer par ce phénomène.

La baisse des résultats pourrait être imputée, entre autres à l’exécution partielle des programmes éducatifs, à l’enseignement partiel des œuvres intégrales et des textes à étudier en français, en anglais, en allemand et en espagnol ainsi qu'aux insuffisances constatées chez certains enseignants dans la production des situations d’apprentissage, l'élaboration des sujets de devoirs.

Le taux de réussite au BEPC à la DRENET-FP d’Aboisso a chuté de 60,9% en 2017 à 60,6% en 2018. Celui du BAC de 52,2% en 2017 à 49% en 2018, fait-on savoir.

(AIP)

akn/ask
Commentaires


Comment