Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Tuberculose: le Centre Medico -Social baptiste de Torgokaha doté d’un laboratoire -conteneur de dépistage et de prise en charge des patients

Publié le dimanche 13 janvier 2019  |  Abidjan.net
Tuberculose:
© Abidjan.net par DR
Tuberculose: le Centre Medico -Social baptiste de Torgokaha doté d’un laboratoire -conteneur de dépistage et de prise en charge des patients
Vendredi 11 Janvier 2019. Le Centre Medico -Social baptiste de Torgokaha doté d’un laboratoire -conteneur de dépistage et de prise en charge des patients.


Le Centre médico-Social Baptiste de Torgokaha, à quelques encablures de Korhogo, nord ivoirien, a été doté le 11 Janvier 2019 du premier laboratoire-conteneur de dépistage et de prise en charge des malades de la tuberculose.

Anciennement appelé dispensaire Baptiste de Torgokaha créé en 1948 par la mission Baptiste comme stratégie d’évangélisation, Le Centre médico-Social Baptiste de Torgokaha est entièrement équipé de matériels de pointe pour renforcer et améliorer davantage ses activités de lutte contre la maladie.

C’est un don du ministère ivoirien de la santé et de l’hygiène publique à travers le fonds mondial de lutte contre la tuberculose, a indiqué Dr N’da Kouamé Guy –Honoré, coordonnateur de lutte contre la tuberculose des régions du Poro, Tchologo et de la Bagoué et médecin-chef du centre antituberculeux (CAT) de Korhogo. « Le Centre Médico- Social Baptiste de Torgokaka, devenu une structure de référence, a obtenu ce laboratoire- conteneur sur les 80 destinés au plan national grâce à ses performances en matière de dépistage et de prise en charge des malades dont plus de 85% obtiennent totalement la guérison » a-t-il précisé.

Cette structure sanitaire de référence, après le centre antituberculeux (CAT) de Korhogo, a fait des exploits en termes de résultats de dépistage et de prise en charge des malades de la tuberculose. Ce sont en effet plus de 85% des malades qui obtiennent la guérison totale de la tuberculose dans le nord ivoirien.

Ce sont 14 laboratoires-conteneurs installés à Abidjan et 66 à l’intérieur du pays grâce au fonds mondial de lutte contre la tuberculose. Au nom du directeur coordonnateur national du programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) Dr Kouakou Jacquemin a exhorté le personnel soignant à maintenir cette position de leader et surtout d’utiliser à bon escient l’équipement mis à leur disposition.

Dr Koffi Brindou Jean Baptiste, directeur régional de la santé et de l’hygiène publique des régions du Poro, Tchologo et de la Bagoué, a révélé ceci: « le Centre Médico-Social Baptiste de Torgokaha qui est dans notre dispositif sanitaire, nous donne de bons résultats en matière de dépistage et de prise en charge de lutte contre la tuberculose dans le nord du pays après le centre anti-tuberculeux de Korhogo. 85% des patients pris en charge dans cette structure privée sont totalement guéris. Le laboratoire existant étant exigu, notre plaidoyer auprès du ministère a bien voulu instruire le programme national de lutte contre la tuberculose qui, avec le financement du programme mondial de lutte contre la tuberculose a accepté de construire et d’équiper ce laboratoire-conteneur qui va permettre d’améliorer les performance et répondre mieux aux besoins des populations.

Bamba Zié Mamadou directeur centre médico-social Baptiste de Torgokaha a en retour exprimé des mots de gratitude et de reconnaissance au donateur. Il a rappelé que la tuberculose se soigne et on en guérit avant d’exhorter les chefs de villages dans l’appui communautaire pour orienter les tousseurs vers le centre de prise en charge. Et il a conclu par un chapelet de doléances notamment la construction d’un pavillon d’hospitalisation et un bloc opératoire. Le conseil régional du Poro a été sollicité d’intégrer sa structure dans la liste des établissements publics sanitaires devant bénéficier de leur soutien. Et à l’Etat de « continuer d’accompagner notre centre par des moyens logistiques et financiers surtout à un moment ou la mission religieuse fondatrice en 1948 se retire progressivement » a déclaré le directeur du centre médico-social de Torgokaha En effet .Bamba Zié Mamadou a pris solennellement l’engagement d’utiliser à bon escient la structure sanitaire mise à leur disposition . Le témoignage d’un malade entièrement guéri de la tuberculose a mis fin à cette cérémonie qui s’est déroulée en présence des pasteurs et hommes religieux, des ONGs partenaires et d’une impressionnante délégation de la notabilité du village Torgokaha dont la structure sanitaire porte le nom et des villages environnants.

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)
Legendes photos
Micro interview Bamba Zié Mamadou directeur du centre medico-social de Torgokaha
visite des locaux
Commentaires


Comment