Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé : Un laboratoire générique Français lance en Côte d’Ivoire 14 médicaments contre le diabète, l’hypertension et les infections bactériennes

Publié le vendredi 25 janvier 2019  |  Abidjan.net
Santé
© Autre presse par DR
Santé : Un laboratoire générique Français lance en Côte d’Ivoire 14 médicaments contre le diabète, l’hypertension et les infections bactériennes
Le laboratoire pharmaceutique français BIOGARAN, filiale du groupe SERVIER, spécialisée dans les médicaments génériques a lancé officiellement ce jeudi 24 janvier 2018 ses activités en Côte d’Ivoire avec la mise sur le Marché de 14 médicaments issus de sa gamme de plus de 800 spécialités


Le laboratoire pharmaceutique français BIOGARAN, filiale du groupe SERVIER, spécialisée dans les médicaments génériques a lancé officiellement ce jeudi 24 janvier 2018 ses activités en Côte d’Ivoire avec la mise sur le Marché de 14 médicaments issus de sa gamme de plus de 800 spécialités.



La gamme proposée par BIOGARAN couvre un large éventail de pathologies de plus en plus présentes sur le continent africain mais surtout en Côte d’Ivoire telles que le diabète, l’hypertension et les infections bactériennes. 11 des 14 médicaments proposés par le laboratoire français sont déclarés essentiels et répondent à des enjeux de santé publique, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a expliqué le Directeur général Emmanuel Le DOEUFF.

Les médicaments importés de France et proposés aux patients ivoiriens répondent aux standards européens, mais ont l’avantage d’être accessibles à des prix largement abordables. Certains sont même 50% en dessous du prix moyen, a dit le Directeur général. Précisant que tous les médicaments BIOGARAN sont bio-équivalents aux médicaments d’origine, garantissant ainsi la même efficacité. Le laboratoire s’engage par ailleurs à recueillir tous les cas de pharmacovigilance détectés chez les patients en Côte d’Ivoire.

« BIOGARAN souhaite œuvrer en faveur de l’accès aux soins de qualité en Afrique de l’Ouest et Centrale. Nous voulons y proposer des produits aux standards européens, à un prix accessible. Grâce à un climat des affaires favorable et aux facilités logistiques qu’elle offre, la Côte d’Ivoire nous semble être la base idéale pour le développement de nos activités dans la région. Nous souhaitons faire de la Côte d’Ivoire la tête de pont de notre déploiement en Afrique de l’Ouest et Centrale francophone », s’est exprimé Emmanuel Le Dœuff.

L’engagement de BIOGARAN, a dit son Directeur général, se traduit également par la mise à disposition en Côte d’Ivoire dans un premier temps, d’échantillons médicaux gratuits dans le cadre de campagnes de dépistage et de sensibilisation à la prise en charge de pathologies cardiovasculaires, organisées par le programme Santé en Entreprise du CIAN (Conseil Français des Investisseurs en Afrique).

L’Organisation Mondiale de la Santé estime à 100 000 le nombre de décès chaque année en Afrique liés à la consommation de faux médicaments. En Côte d’Ivoire, en 2005, 5,7% de la population souffrait de diabète et 21,7% d’hypertension artérielle selon la même étude. La prévalence des maladies cardiovasculaires est en forte augmentation dans les pays africains et en Côte d’Ivoire, avec parfois une prise en charge des patients insuffisante.

Elisée B.
Commentaires


Comment