Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Député Alain Lobognon condamné à 12 mois de prison ferme pour ’’divulgation de fausses informations’’

Publié le mardi 29 janvier 2019  |  Abidjan.net
Football
© Abidjan.net par Marc Innocent
Football féminin: le ministre Alain Lobognon récompense les éléphantes et leur staff
Mardi 16 Décembre 2014. Abidjan. Le ministre en charge des sports et loisirs de Côte d`Ivoire Alain Lobognon a procédé à la remise officielle des primes des actrices principales du Football féminin ivoirien. un total de 110 millions de francs distribués aux éléphantes et leur staff.


Poursuivi pour avoir divulgué de fausses informations et incité à la violence à travers des propos publiés sur les réseaux, le député de Fresco, par ailleurs proche de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, Alain Michel Lobognon a été condamné ce jour à 12 mois de prison ferme, assortis d’une amende de 300.000 F CFA.



Alors que le Procureur avait requis quatre ans contre Alain Michel Lobognon, les juges ont plutôt décidé de condamner le député de Fresco à 12 mois de prison ferme.

Pour rappel, Alors que dans son communiqué en date du 4 janvier 2019, le procureur avait clairement indiqué que l’arrestation d’un parlementaire (Jacques Ehouo, député du Plateau) était proscrite hors session, sans la levée de son immunité, Alain Lobognon a quant à lui publié sur les réseaux sociaux, que le parquet avait émis un mandat d’arrêt contre le député du plateau.

La publication par Alain Michel Lobognon, à en croire le procureur de la République Richard Adou, avait conduit à des manifestations et actes de violence aux alentours du palais de justice au Plateau.

‘’l’Assnatci (Ndlr: l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire) a requis la suspension de la poursuite du député Ehouo Jacques, en application des dispositions de l’article 92 alinéas 3 de la Constitution et de l’article 45 alinéa 3 de son règlement. Malgré cela le Procureur a ordonné l’arrestation de notre collègue", avait publié le député de Fresco.

Cette arrestation intervient dans un contexte de vive tension entre les partisans de Guillaume Soro et ceux d’Alassane Ouattara, qui recevant la presse le lundi 28 janvier 2019, a annoncé que Guillaume Soro rendra sa démission de la tête du Parlement ivoirien au mois de février.





Elisée B.
Commentaires


Comment