Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Boisson : Vers la levée de l’interdiction de la commercialisation du vin ’’Château de France’’, des liqueurs ’’Calao’’, ’’Lord Jack’’ et ’’Pastis Marseille 45’’

Publié le jeudi 31 janvier 2019  |  LInfodrome
Le
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Le Ministre Souleymane Diarrassouba satisfait des nouvelles conditions d’hygiène de l’unité de production des entreprises MIB et MIBEM
Le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba est allé s`enquérir des dispositions en matière d’hygiène et de salubrité dans les entreprises MIB et MIBEM fabricant les produits du Vin et Sangria de marque commerciale « Château de France » ; de la Liqueur de marque commerciale « Calao », « Lord Jack » et « Pastis de Marseille 45 » ce mercredi 30 janvier à Abidjan.


À l'issue d'une visite des installations des usines Manufacture ivoirienne de boissons (Mib) et Manufacture industrial and beverage and machinery (Mibem), ce mercredi 30 janvier 2019, le ministre Souleymane Diarrassouba a affirmé que, « il n'y a aucun risque sanitaire lié à la consommation des produits desdites usines »

Tout semble aller pour le mieux pour les dirigeants des usines Manufacture ivoirienne de boissons (Mib) et Manufacture industrial and beverage and machinery (Mibem). Le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba, à l'issue d'une visite des installations desdites usines, a affirmé qu'il n'y a aucun risque sanitaire lié à la consommation des produits qui y sont issus. En clair, l'interdiction de la commercialisation du vin ''Château de France'', des liqueurs ''Calao'', ''Lord Jack'' et ''Pastis Marseille 45'' pourrait être levée sous peu.

« Nous venons de constater que le nécessaire a été fait. Je voudrais saluer les efforts qui ont été consentis par les dirigeants de ces usines, qui désormais, ont des installations qui respectent les normes en matière d'hygiène et de salubrité. Ce qui permet à cette société de poursuivre sans difficulté ses activités et de préserver les emplois », a félicité Souleymane Diarrassouba, ce mercredi 30 janvier 2019.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment