Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Région
Article
Région

Un groupe de médiation et de prévention des conflits à Tafiré

Publié le dimanche 10 fevrier 2019  |  AIP
Elections
© Le Democrate par DR
Elections municipales à Tafiré : Charles Sanga dans la compétition


Tafiré - Le maire de Tafiré, Coulibaly Sounkalo, a révélé lors de la première session ordinaire de l'année 2019 du son conseil municipal, l'existence depuis 2013 , d'un groupe de médiation et de prévention des conflits, une initiative locale ayant contribué à une meilleure cohabitation du couple éleveurs-agriculteurs, a relevé l'AIP sur place.

"Nous avons mis en place un groupe de médiation et de prévention des conflits, composé de femmes et d'hommes d'un certain âge et d'expérience, hétéroclites, issus de diverses couches sociales et linguistiques, qui adresse toutes les questions", a-t-il déclaré, se félicitant du résultat obtenu qui selon lui devrait "faire école".

Le maire de Tafiré a cependant a plaidé pour un appui des autorités administratives quant aux plaintes des cultivateurs car, si l'initiative susmentionnée a favorisé la ruée des bovins vers Tafiré, elle a non seulement permis le recule de la production vivrière due, selon lui, aux récurrents dégâts de cultures, mais aussi aggravé la destruction de l'écosystème du fait la pression foncière.

La première session ordinaire 2019 du conseil municipal de Tafiré, tenue ce samedi, a examiné et adopté, tour à tour, le compte administratif du maire, le projet de budget triennal 2019-2021 et le budget primitif de l'année 2019.

(AIP)

jbm/kg/tm
Commentaires


Comment