Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Bouna : Première session du conseil municipal/ le maire Ouattara Bouraïma trace les sillons du développement de la commune

Publié le jeudi 7 mars 2019  |  Abidjan.net
Bouna
© Autre presse par DR
Bouna : Première session du Conseil Municipal
Samedi 02 mars 2019. Bouna. Le premier magistrat de la commune de Bouna, Ouattara Bouraïma a ténu sa première session du conseil municipal


La salle des fêtes de l’Hôtel de ville de la commune de Bouna s’est avérée trop étroite le samedi 02 mars 2019, à l’occasion de la toute première session du conseil municipal de cette localité. Comme un seul homme, les populations avec à leur tête le Préfet de Région et les têtes couronnées ne voulaient pas se faire compter ce que tout le monde s’est accordé à qualifier d’évènement majeur.

À l’ordre du jour, 9 points dont la mise en place des trois commissions, l’examen et l’adoption du programme triennal, la délibération des taxes au titre de l’année 2019, le budget primitif et également le cadre organique de l’année en cours.

Pour cette première session, l’on pourrait dire que le tout nouveau maire de Bouna, Ouattara Bouraima, se veut très ambitieux. Pour l’année 2019, c’est pratiquement le double du budget de 2018 qui se verra adopter bientôt après soutenance à la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement local.

« Nous devons voir grand et passer à une autre étape de notre développement. J’en appelle au sens du devoir et de la responsabilité. Apprenons à compter sur nos ressources propres et faisons en sorte de pouvoir les mobiliser. Bouna mérite mieux que tout ce que nous avons vu jusque-là, certainement du fait de crise. Rêvons donc grand et traçons les sillons d’un développement harmonieux avec la participation de tous» dira-t-il d’entrée de jeu.

Dans son adresse à la population, Ouattara Bouraima s’est voulu rassurant juste après quelques mois à la tête de cette commune créé depuis 1980.Pour lui, tout est à refaire. C’est plutôt d’un plan Marshall dont a besoin cette grosse bourgade distante de plus de 600 km d’Abidjan soutiendra-t-il. Pour 2019 donc, il s’emploiera à s’attaquer à l’insalubrité avec l’achat d’un tracteur avec remorque après avoir remis en marche celle qui est en panne. Cela se fera avec également le renforcement du personnel de collecte des ordures et un projet mis en place par le Ministère de la jeunesse et de l’emploi qui recrutera au profit de la commune 50 jeunes pour des travaux à haute intensité (TIMO) sur une période bien déterminée. Cela permettra d’assainir la ville et de la rendre plus coquette.

Aussi, des feux tricolores seront installés à trois grands carrefours pour réguler la circulation et réduire les accidents des motocyclistes.

Cette action a été saluée à sa juste valeur vu le nombre élevé d’accidents de la circulation qui ne cesse d’endeuiller les pauvres familles.

Pour ce qui concerne l’éducation, 3 classes seront livrées pour la rentrée prochaine au quartier Gboronkiéra, l’école primaire et les bureaux équipés. Aussi des clôtures sont prévues pour la sécurisation de certains établissements primaires ainsi que l’équipement de la Mairie en mobiliers, en ordinateurs avec en prime l’informatisation de l‘Etat civil.

Les ressources se faisant de plus en plus rares, il a, tout en insistant sur la nécessité du recouvrement effectif des taxes, proposé de mettre à la disposition de la municipalité son riche carnet d’adresse en nouant des partenariats.
Pour réussir ce pari, il a convaincu l’ensemble des conseillers à adopter un budget primitif qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la hauteur d’un montant global de 353 155 000 f CFA.

Cette volonté de vouloir mettre la commune de Bouna à un niveau élevé a enchanté le trésorier général de cette localité qui a félicité l’équipe dirigeante au vu des recettes de ces deux derniers mois qui ont connu une hausse. Il a soutenu le Maire dans sa vision futuriste et souhaité une collaboration plus approfondie dans l’optique d’aller au-delà des espérances.

Il n’en fallait pas plus pour rassurer le Préfet de région KPAN Victor qui présidait en personne cette première session de l’année 2019 avec la présence très remarquée de NOUFE Michel, Directeur des Moyens Généraux du Trésor Public, cadre du Bounkani.

S’adressant à l’ensemble des conseillers municipaux, le Gouverneur a dit toute sa disponibilité à accompagner la municipalité dans sa quête effrénée du bien-être des populations. Il a également insisté sur la nécessité des uns et des autres à avoir un comportement citoyen et exhorté au paiement des impôts. C’est à cette seule condition que Bouna engrangera le maximum de ressources pour financer son développement. C’est satisfait qu’il a clôs cette session dans l’espoir de vivre dans un environnement sain avec le minimum d’infrastructures de qualité.

L’après-midi de ce samedi 02 Mars a vu le démarrage du tournoi dit de réconciliation de la municipalité, qui verra s’opposer 12 équipes de la commune. Comme pour dire, il faut joindre l’utile à l’agréable en occupant sainement la jeunesse autour du foot-ball, le sport Roi.

C.K. avec Sercom Mairie
Commentaires


Comment