Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Renforcement de capacités : plus de cinquante femmes du RIFEL reçoivent leur diplôme après deux semaines de formation

Publié le vendredi 8 mars 2019  |  Abidjan.net
Restitution
© Abidjan.net par Marc Innocent
Restitution des travaux en atelier du Réseau International des Femmes Leaders (RIFEL)
Jeudi 07 Mars 2019. Abidjan. Cérémonie de restitution des ateliers du Réseau International des Femmes Leaders à l`Hôtel du district d`Abidjan à la salle Felix Houphouet Boigny. Photo: La diplomate ivoirienne, député, Chantal Moussokoura Fanny


Plus de cinquantaine femmes du Réseau internationale des femmes leaders (RIFEL) qui ont pris part deux semaines durant à une formation initiée avec l’ONG canadienne Sace-Ceso ont reçu ce jeudi 7 mars, veille de la célébration de la Journée internationale de la femme, leurs parchemins de participation.

La formatrice Rabbia Chaouchi, chef d’équipe de développement social à la mairie de Montréal, au Canada, a salué la bonne volonté des participantes dont la formation va améliorer leur leadership. « Nous avons travaillé sur les notions, notamment sur la réalisation d’un plan d’action, et les stratégies de financement. À la fin de cette formation, ces dames ont reçu une bonne introduction à la rédaction d’un plan d’action », a-t-elle indiqué.

Pour la présidente du RIFEL, Chantal Fanny Moussokoura, « cette formation gratuite pour cette première vague a été initiée, en vue de permettre aux femmes ivoiriennes de s’assumer, pour qu’elles fassent partie des décideurs du pays et apporter un plus au développement de la Côte d’Ivoire. »

Elle a promis que d’autres viendront renforcer cette formation car celles qui ont été formées feront passer le message aux autres à travers toute la Côte d’Ivoire.

« Aujourd’hui, à travers cette formation elles ont réussi à faire des projets (…) Alors moi, je ne peux que dire merci à Dieu de nous permettre de transmettre aux femmes ce que nous avons reçu de nos parents, et de ce pays qui nous a formé », a conclu la sénatrice de la région du Folon, par ailleurs maire de la commune de Kaniasso.

Quant à la chargée de programme de Saco-Ceso en Côte d’Ivoire, Dominique Faye elle a réaffirmé le soutien de l’ONG canadienne au RIFEL pour les accompagner à l’amélioration des compétences des femmes de la structure, à l’augmentation des responsabilités professionnelles, mais également à l’amélioration de l’estime en soi et de la confiance en soi, pour qu’à des opportunités de promotion, ces femmes voient et leurs activités, et leurs revenus augmenter, en développant leurs projets, et en accédant aux marchés.

Le RIFEL a pour objectif principal d’aider les femmes à concevoir des projets et à leur donner des pistes de financement.



Atapointe
Commentaires


Comment