Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le point focal de la Fédération des ONG du secteur éducation/formation investi à Aboisso

Publié le jeudi 14 mars 2019  |  AIP


Aboisso- Le point focal de la Fédération des ONG du secteur éducation/formation (FOSEFCI) d’Aboisso, a été investi, mercredi, dans la salle des fêtes de la direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (DRENETFP) .

Le choix de la FOSEFCI s’est porté sur la présidente de l’ONG UFFASEDOS (Union fraternelle des femmes pour le développement et l’assistance des personnes vulnérables, femmes, enfants démunis et orphelins du SIDA d’Afrique), basée à Aboisso, Blandine Aka.

Elle a exprimé sa reconnaissance à Dieu, à toutes les ONG présentes et à ceux qui ont placé leur confiance en elle et promis de se mettre au travail avec toute son équipe, afin de réussir la mission qui lui a été confiée.

La directrice régionale de l’Education nationale, Brigitte N’goran Aka, a salué l’idée de fédérer les forces pour attaquer les problèmes qui minent l’école.

Elle a déploré les grèves qui plombent le bon fonctionnement de l’école. La DRENETFP s’est félicitée de la reprise des enseignements dans une dizaine de lycées et collèges de sa zone.

Quant au secrétaire général de préfecture, Honoré Gueu Guié, il a déclaré que l’école ivoirienne traverse une zone de turbulences et qu’elle a besoin de toutes les forces vives pour se stabiliser. Il a exhorté la FOSEFCI à poursuivre ses activités pour le bien-être de l’école, puis encouragé et assuré la présidente locale investie du soutien de l’administration centrale.

A en croire Désiré Anon, représentant le président national de la FOSEFCI, Laurent Yalé Dago, cette investiture est la troisième du genre et va s’étendre à toutes les 36 DRENETFP du pays. Il s’agit, a-t-il dit, de coordonner les activités, d’identifier les problèmes de l’école et d’y trouver des solutions.

La drogue en milieu scolaire, les grossesses précoces, le cancer du sein et de l’utérus chez la jeune fille, l’oisiveté, sont entre autres, des fléaux que la fédération des ONG du secteur éducation/formation devra combattre a-t-on appris.


akn/fmo
Commentaires


Comment