Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Les établissements sanitaires privés de Céchi sommés de se mettre en règle

Publié le jeudi 23 mai 2019  |  AIP


Agboville– l’épée de Damoclès pèse désormais sur la tête des propriétaires d’infirmeries ou de cliniques privées de la sous-préfecture de Céchi, qui ont été sommés mercredi de se mettre aux normes du ministère de la Santé et de l’hygiène publique au risque de voir leur activité interdite, en prévision de la mise en œuvre de la Couverture-Maladie-Universelle(CMU).

En effet, à l’issue d’une mission de contrôle effectuée dans cette localité par les responsables de la Santé, notamment la Directrice régionale de la Santé, Dr Coulibaly Soltié et le Directeur départemental de la Santé sous la supervision du préfet de région, Ekponon André, il s’est avéré qu’aucun des centres visités n’avait ni l’autorisation d’exercer, ni le personnel qualifié, ni le local adapté.

Face à cette anarchie, la Directrice régionale de Santé a menacé de fermeture les quatre(4) structures sanitaires visitées au cas où elles ne se conformeraient pas aux normes du ministère de la santé dans les plus brefs délais.

Pour la Directrice régionale de la Santé, il s’agit de visiter tous les établissements sanitaires privés du département d’Agboville afin de répertorier ceux qui pourraient être en mesure de donner des prestations de qualité dans le cadre de la CMU.

Pour ce faire, Elle a appelé les populations à la vigilance et à fréquenter plutôt les centres sanitaires publics de proximité. Car pour le bien-être des populations, il n’est plus question a-t-elle dit, de laisser prospérer des structures privées qui opèrent dans l’informel ou dans la clandestinité.


yy/ask
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment