Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Universités publiques ivoiriennes: la CNEC reconduit sa grève pour une semaine

Publié le mardi 28 mai 2019  |  APA
UFHB
© Autre presse par DR
UFHB : marche de protestation de la Coordination Nationale des Enseignants-Chercheurs (CNEC)
Ce jeudi 21 février, a eu lieu, à l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), une marche de protestation dénommée ‘’la marche verte’’ pour, disent les organisateurs, s’indigner contre l’arrestation de leurs camarades Johnson Kouassi Zamina (SG CNEC) et son chargé de communication Dadé Joël suite au braquage des copies d’examen par ces derniers le lundi 18 février.


La Coordination nationale des enseignants-chercheurs (CNEC) de Côte d’Ivoire, le principal syndicat des universités publiques du pays, a décidé lundi de reconduire sa grève pour une semaine pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail, à l’issue d’une Assemblée générale.

« Le mot d’ordre de grève est reconduit pour une semaine », a dit à APA Michaël Bedikou un responsable syndical, après l’Assemblée générale de la CNEC qui s’est tenue à l’Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, épicentre de la grève.

La poursuite du mot d’ordre de grève intervient après une semaine d’arrêt de travail, entamée le 20 mai 2019 pour interpeller les autorités sur le « consensus » obtenu sur les revendications des enseignants, entre autres, les indemnités d’encadrement et le barème des heures complémentaires.

Mi-mars, un « consensus » sur le barème des heures complémentaires et d’encadrement dans les universités publiques ivoiriennes, points de désaccord entre les syndicats grévistes et l’administration, a été trouvé à l’issue d’un atelier ayant regroupé les différentes parties.

Les parties ont convenu des obligations de service des enseignants-chercheurs. Au sujet des heures complémentaires, le professeur titulaire devrait avoir 150 heures/an, le maître de conférence 150 heures/an, le maître assistant 240 heures/an et l’Assistant 240 heures/an.

Les cours à l’Université Félix Houphouët-Boigny, la plus grande université publique du pays qui comprend 52 000 étudiants, sont perturbés depuis une semaine. La CNEC entend reconduire son mot d’ordre de grève si elle n’est « pas approchée pour échanger » sur les revendications.

AP/ls/APA
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment