Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Abobo : inauguration d’un espace dédié aux activités de développement de la petite enfance

Publié le samedi 22 juin 2019  |  Abidjan.net
Abobo
© Abidjan.net par PR
Abobo Filtisac: inauguration d’un espace dédié aux activités de développement de la petite enfance
Abidjan le 20 juin 2019. Dans le cadre du développement de la petite enfance, un espace dédié a été ouvert ce jeudi à Filtisac dans la commune d`Abobo.


Les premières années de la vie d’un enfant sont cruciales à son développement tant cognitif, que social, affectif ou physique.

Ce développement se défini comme la prise en charge des besoins de l’enfant de 0 à 8 ans avec la contribution de tous les secteurs que sont la nutrition, la santé, la protection, l’éducation et l’hygiène.

C’est pourquoi, les Fondations Aga Khan (AKF), Bernard Van Leer (BvLF), et le Programme Transformer l’Éducation dans les Communautés de Cacao (TRECC), se sont unis pour le développement de la petite enfance à FILTISAC, une filiale de Industrial Promotion Services West Africa – IPS(WA).

Solidarité IPS (SOLIPS), la structure de mise en œuvre des actions sociales au sein des entreprises de l’Institution IPS(WA), a ainsi bénéficié de l’appui technique et financier des Fondations Aga Khan, Bernard Van Leer (BVLF) et du Programme TRECC, pour l’aménagement d’un espace dédié aux activités de développement de la petite enfance en faveur des enfants des travailleurs de FILTISAC, inauguré ce jeudi 20 juin 2019.

« Depuis 2009, l’Institution IPS(WA) a développé à travers sa structure de promotion des actions sociales, le Fonds SOLIPS, et avec l’aide de la Fondation Aga Khan, un projet de développement de la petite enfance dénommé « Lire à l’Enfant », en faveur des travailleurs de FILTISAC et de leurs enfants de 0 à 6 ans (…) En vue de renforcer et d’élargir ce projet, elles ont sollicité un financement de la Fondation Bernard van Leer en 2016 pour développer un concept pilote pour former 105 familles de FILTISAC en 8 mois sur les meilleures pratiques de prise en charge et de communication avec les enfants de 0 à 5 ans. Avec le temps, le « Coin du Tout Petit » est devenu trop exigu pour les sensibilisations vu l’engouement suscité par le nouveau projet. C’est pour remédier à ce manque d’espace que la Fondation AKF et SOLIPS ont sollicité l’appui de la Fondation Bernard Van Leer pour l’aménagement d’un espace contigu au Centre Médical, selon les normes de sécurité et qui permettra à un plus grand nombre de parents et enfants de bénéficier des activités et des équipements disponibles » a expliqué Eléonore N’da Doumbia, Directrice des Ressources Humaines de IPS (WA).

Cet espace, plus grand et plus confortable, offrira donc la possibilité de mener une plus grande diversité d’activités et d’évènements pour l’éducation parentale et le développement de la petite enfance.

Il sera équipé de livres, de jouets, d’une télévision, d’une bibliothèque, d’un lecteur DVD et d’un microphone, équipements offerts par le projet pilote « Soutien à la petite enfance » et qui permettront d’instituer des activités d’animation et de partage en plus des moments de lecture

Catherine Okou du programme TRECC a ontré l’engagement de sa structure en faveur de la petite enfance en rappelant qu’elle soutient déjà financièrement l’Etat dans un projet multisectoriel de la nutrition et du développement de la petite enfance qui va être déployé dans 14 régions du pays.

« Le secteur privé a lui aussi un intérêt certain à contribuer au développement de la petite enfance car c’est à partir de la naissance qu’on bâtît le capital humain et des ressources humaines de qualité. C’est cette motivation qui mobiliste l’industrie du cacao et du chocolat autours de l’initiative TRECC, lancée par la fondation Jacobs en 2015 dans l’objectif de contribuer à améliorer les conditions de vie des enfants et des jeunes en Côte d’Ivoire grâce à une éducation de qualité » a-t-elle indiqué, espérant que cette initiative fera tache d’huile, non sans remercier tous ceux qui ont été la cheville ouvrière de ce projet réussi.

Quant à Hussein Faruque, représentant de la fondation AKF et Esmel Marie Claude, DAF de Filtisac, remerciant les donateurs, ils ont réaffirmé la volonté de leurs structures respectives à toujours œuvrer, non seulement pour le bien-être des travailleurs du réseau, mais également pour leurs familles.

La cérémonie a été meublée des témoignages émouvant de mamans épouses de travailleurs ayant participé au projet pilote et la présentation du plan d’actions pour la suite des activités dédiées à la petite enfance.

Grâce à cet espace, les parents et/ou aides familiaux ayant en charge des enfants de 0 à 5 ans et plus, pourront participer à des activités liées au développement de la petite enfance avec l’aide des Animateurs de la petite enfance, tous travailleurs bénévoles de FILTISAC et formés plusieurs fois par des Experts de l’Éducation à cet effet.

PR
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment