Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

1ère Exposition Economique et Commerciale Sino-Africaine : le Ministre Souleymane Diarrassouba présente les opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire et de nombreux accords et protocoles d’accords

Publié le lundi 1 juillet 2019  |  Ministères
Ouverture
© Ministères par DR
Ouverture de la première exposition économique et commerciale sino-Africaine
Changsha, le jeudi 26 juin 2019. C`est à Changsha, la capitale de la province chinoise de Hunan que la toute première exposition économique et commerciale sino-Africaine a ouvert ses portes.


Au deuxième jour de la première exposition économique et commerciale Sino-Africaine, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a présenté aux opérateurs économiques chinois, les opportunités d’investissement en Côte d’Ivoire, le vendredi 28 juin 2019, au centre international des congrès et exposition de la ville de Changsha dans la province de Hunan.

« Le Gouvernement ivoirien recherche ardemment des investisseurs chinois intéressés par la transformation des matières premières agricoles, en vue de leur donner une valeur ajoutée en vue du développement de l’agro-industrie, pour un meilleur accès au marche chinois : des produits ‘’made in Côte d’Ivoire’’ fabriqués en partenariat avec des entreprises chinoises », a-t-il indiqué. Puis, il a plaidé pour que des accords entre la Chine et la Côte d’Ivoire aboutissent à l’exemption de taxes à l’importation du cacao et des noix de cajou au cordon douanier chinois.

Dans la foulée, le Ministre Souleymane Diarrassouba a salué les investissements chinois en Côte d’Ivoire qui s’élèvent à plus de 33 milliards Fcfa réalisés par 27 entreprises chinoises et qui ont permis de générer plus de 1 100 emplois directs. Mieux, il a exprimé le vœu pour que la Côte d’Ivoire soit pour la Chine, la porte d’entrée du marché de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), avec 320 millions de consommateurs et de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf), avec 1,2 milliard de consommateurs. A juste titre, il a invité les entreprises chinoises à investir davantage en Côte d’Ivoire.
Au cours du séjour à Changsha, 6 accords et protocoles d’accords ont été signés.

Il s’agit notamment de l’accord de promotion économique et commerciale entre la province de Hunan et le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME ; le contrat commercial pour la construction de centres artisanaux à Grand-Bassam, Sagbé et N’dotré avec le Ministre en charge de l’Artisanat ; un mémorandum d’accord pour financement et la réalisation des travaux portant sur 300 hectares pour le développement de la zone industrielle PK24 Akoupé-Zeudji; un protocole d’accord sur les conditions de l’étude de faisabilité du parc industriel textile de 100 hectares ; un mémorandum pour la construction de 12 unités de transformation d’anacarde dans les principales zones de production et enfin, un mémorandum d’accord portant sur la construction et la gestion des zones de développement économique, scientifique et technologique. En plus, plusieurs mémorandums d’accords ont été signés par les entreprises ivoiriennes avec les entreprises chinoises au cours des rencontres B2B.

Faut-il le rappeler, la première exposition économique et commerciale Sino-Africaine a enregistré les présences des Ministres des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh et de l’Artisanat, Sidiki Konaté. Outre les officiels, la délégation ivoirienne était composée d’une trentaine de représentants du secteur privé (président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, vice-présidente de la Cgeci, opérateurs économiques ....) et du secteur public (Conseil café-cacao, Conseil coton-anacarde, Bnetd, ...).
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment