Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Toumodi/ Vente de Koutoukou : Le maire veut interdire la consommation

Publié le vendredi 26 juillet 2019  |  Le Nouveau Réveil


Fréquence folies", émission de vacances de Radio Côte d’Ivoire, était le week-end dernier à Toumodi. Et ce, à l’initiative du Conseil régional du Bélier. Coanimée par Serge José Amessan et Raoul Emmanuel, l’émission phare de ces vacances sur Fréquence 2 avait pour thème « La jeunesse et la drogue ».

Ce sont trois équipes venues de Tiébissou, Djékanou et Toumodi, qui ont fait montre de leur savoir pour répondre aux questions. Au terme de cette journée festive du 20 juillet, les équipes de Toumodi et de Djékanou se sont qualifiées pour les phases finales nationales. Occuper sainement les jeunes en cette période des vacances scolaires était le leitmotiv du Conseil régional du Bélier et de la mairie de Toumodi. Qui, à cette occasion, ont levé un coin du voile sur ce qu’ils entendent apporter à leurs jeunesses. « Nous allons créer un pôle emplois; le centre d’écoute que j’ai eu l’honneur de mettre en place lorsque j’étais président de la Jeunesse va avoir une autre mission en plus de la sensibilisation qui est faite sur les volets drogue, santé, alcool etc. Il a va avoir désormais le volet emploi. Dès la semaine prochaine, il va avoir une vaste campagne de sensibilisation de nos jeunes frères de la 5è à la 3è pour l’enseignement technique. Les lycées professionnels, électroniques, génie alimentaire de Jacqueville, de Daoukro viendront partager leur expérience. » a révélé le maire Koné Idrissa qui a poursuivi pour annoncer bientôt la vente de l’interdiction de Koutoukou dans sa commune « Dès la semaine prochaine le Conseil municipal se réunira et nous prendrons un arrêté municipal pour interdire la vente du koutoukou et autres boissons frelatées à Toumodi. »

Avec lui, le directeur général de l’Administration du Conseil régional du Bélier, Touré Aboulaye, qui a indiqué que le conseil régional a choisi de pouvoir accompagner la jeunesse dans le cadre des emplois : « Il y a eu la négociation avec le Pejedec et ici il y a trois volets essentiels qui ont été réalisés à savoir les Thimo (les Travaux à haute intensité de main d’œuvre), les Associations villageoises d’épargne et de crédit (Avec) et la mise en place des Pme, Petites et moyennes entreprises. Tout ceci pour permettre à notre jeunesse de se prendre en charge et éviter de s’adonner aux fléaux de tous genres qui sont évoqués ici. » a-t-il souligné.

JPL
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment