Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture du 18e forum AGOA : le Ministre Souleymane Diarrassouba nourrit l’espoir que l’Afrique tirera profit de la prorogation de cet outil de coopération jusqu’en 2025

Publié le mardi 6 aout 2019  |  Ministères
18ème
© Abidjan.net par Marc Innocent
18ème AGOA Forum: ouverture du forum de coopération commerciale et économique entre les Etats-Unis et l`Afrique Subsaharienne
Abidjan le 05 Août 2019. Cérémonie d`ouverture de la 18ème édition du forum de coopération commerciale et économique entre les Etats-Unis et l`Afrique Subsaharienne en présence du Président de la République SEM. Alassane Ouattara.


Placée sous la présidence du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, la cérémonie officielle d’ouverture du 18e Forum AGOA s’est tenue, le lundi 5 août 2019, au Sofitel Hôtel Ivoire à Cocody. Prenant la parole à cette occasion, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a souhaité la bienvenue aux délégations venues de 36 pays africains.

A l’endroit de tous, il a souhaité des échanges riches et fructueux, en vue de permettre à l’Afrique de tirer pleinement profit de la prorogation de l’AGOA jusqu’en 2025. « L’initiative AGOA lancée en 2000 par l’Administration Américaine est en droite ligne avec les actions de l’Union Africaine dans le cadre de l’Agenda 2063, portant sur la transformation de nos économies à travers l’industrialisation et leur intégration aux chaînes de valeur mondiale », a-t-il rappelé.

Le Ministre Souleymane Diarrassouba s’est réjoui de la progression régulière des échanges entre les pays bénéficiaires et les Etats-Unis d’Amérique, depuis la mise en place de l’AGOA. Ainsi, de 28 milliards de Dollars en 2000, ces échanges ont atteint un pic de 100 milliards de Dollars en 2008, avant d’enregistrer une baisse continue jusqu’en 2015, pour s’établir à 39 milliards de Dollars en 2017.
Malheureusement, il regrette que cette évolution des échanges concernant 39 pays africains reste en deçà du potentiel qu’offre ce « puissant levier » de renforcement du partenariat entre l’Afrique et les Etats-Unis d’Amérique. « Conformément aux ambitions des autorités américaines, qui souhaitent voir les pays africains user de cet outil de coopération, le Forum d’Abidjan devra permettre d’identifier les défis spécifiques à relever dans chacun de nos pays, de même que ceux à relever dans l’ensemble de l’Afrique, en vue d’effectuer un bond qualitatif dans l’utilisation de l’AGOA pour les années à venir », a souligné le Ministre en charge du Commerce et de l’Industrie.

Qui ne manque pas d’ajouter que le Protocole d’Accord relatif aux secteurs de l’industrie, de l’agriculture, de l’énergie et du transport, signé en décembre 2018 avec les Etats-Unis, constitue pour la Côte d’Ivoire, un cadre approprié pour accroître significativement les échanges commerciaux de part et d’autre. Mieux, il s’est félicité des instruments autour de Prosper Africa qui donnent des raisons d’espérer une hausse des investissements et des financements américains dans la transformation structurelle des économies africaines.

Outre cette cérémonie, le Ministre Souleymane Diarrassouba a coprésidé la première plénière qui s’articulait autour des relations commerciales entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne, ainsi que la réunion des ministres en charge du Commerce, avec l’Ambassadeur C.J Mahoney, Représentant du Commerce des Etats-Unis d’Amérique.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment