Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Art et culture : la 7e édition du Festagni met le cap sur la découverte des Agni Bradê de Bettié.

Publié le samedi 17 aout 2019  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par Dony
Lancement de la 7e édition du Festagni
Le commissaire général du festival des arts et de la culture agni (festagni), Éric Ané a annoncé au cours d`une conférence de presse qu`il a animée à Abidjan la tenue de la 7e édition du Festagni les 14, 15 et 16 novembre prochains.


La 7e édition du festival des arts et de la culture agni (festagni) se tiendra les 14, 15 et 16 novembre prochains.
Cette édition va mettre en relief la richesse des agni Bradê du département de Bettié situé dans la région de l’indénié Djuablin.

Durant trois (3) jours, les festivaliers pourront découvrir les valeurs culturelles des agni bradê et leur particularité au sein du grand groupe agni. C’est l’annonce qu’a faite ce vendredi 16 août, Éric Anet, commissaire général du festagni, au cours d’une conférence de presse à Abidjan.

Cette année, le festagni veut faire la promotion du civisme à travers le thème " culture : facteur de civisme ".
Le festagni qui se veut une plateforme de promotion des valeurs sûre de la culture ivoirienne, a, dans son programme, marqué un point d’honneur pour rendre hommage à l’illustre artiste Bony Pascal, le cantador, doyen de la musique agni, décédé récemment.

Selon le commissaire général, ce grand homme a toujours répondu présent aux éditions antérieures et apporté une plus-value au festival. « Chaque génération a sa fierté et Bony Pascal en était un » a-t-il traduit.

Un hommage lui sera rendu le 3 septembre prochain à travers une veillée artistique à la salle Bitty Moro de l’Insaac avant la levée de corps à Bongouanou le 6 septembre et son inhumation le 7 septembre à Abongoua.
À cet effet, un appel a été lancé aux autorités et cadres pour soutenir les obsèques de ce monument de la musique agni.
Le comité d’organisation a aussi salué la mémoire de DJ Arafat, fierté de sa génération, décédé le 12 Août suite à un accident de moto.

Le festagni a été porté sur les fonts baptismaux depuis 2013. Ce festival veut s’approprier la bataille de valorisation des valeurs de la musique ivoirienne.
Le commissaire général avait à ses côtés, Eba Jérôme, Soro N’ganan, Djago Steck, des pionniers de la musique ivoirienne et nanan Léon Eby, l’un des chefs de la communauté agni d’Abidjan.

C. K.
Commentaires
Playlist Art et Culture
Toutes les vidéos Art et Culture à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment