Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Journée africaine de la Technologie et de la Propriété intellectuelle : le ministre Souleymane Diarrassouba propose des solutions contre le changement climatique

Publié le samedi 14 septembre 2019  |  Ministères
Le
© Ministères par DR
Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba


Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a lu le message du Gouvernement, à son cabinet au Plateau, le vendredi 13 septembre 2019, à la faveur de la 20è édition de la Journée Africaine de la Technologie et de la Propriété Intellectuelle. Se référant au thème de l’édition 2019: ‘’Propriété intellectuelle et changement climatique’’, il a noté que la propriété intellectuelle et la technologie peuvent jouer un rôle majeur dans la création des conditions de résilience face aux effets du changement climatique en Afrique.

Sa note est d’autant plus judicieuse que la menace du changement climatique est manifeste et compromet gravement l’avenir de l’humanité. « Ces effets se caractérisent notamment par la hausse de température, la sécheresse, la baisse du niveau des précipitations, la réduction des rendements agricoles et de l’élevage impactant négativement le développement industriel et économique des Etats, de même que la qualité de vie des populations », a-t-il regretté.

Poursuivant, le Ministre du Commerce et de l’Industrie a souhaité que l’information technique contenue dans les brevets d’inventions soit utilisée à bon escient dans les domaines de l’énergie, de la production d’eau et des techniques agricoles. Mieux, il a indiqué que le développement et l’exploitation de nouvelles variétés végétales plus aptes à résister aux effets de changement climatique contribue à renforcer la productivité, en vue de la sécurité alimentaire.

Puis, d’ajouter que c’est dans cette optique que s’inscrit le projet de protection et de promotion du système des obtentions végétales. « L’enjeu de ce projet est de renforcer et de promouvoir le système de protection des obtentions végétales dans les Etats membres de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), afin de stimuler sur leur territoire, la productivité agricole, de contribuer à la sécurité alimentaire et de promouvoir le développement durable », a-t-il expliqué.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment