Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Technologie et développement : le Ministre Souleymane Diarrassouba procède à l’ouverture de deux conférences de haut niveau et rappelle l’engagement du Gouvernement en faveur de l’innovation

Publié le mardi 8 octobre 2019  |  Ministères
Le
© Ministères par DR
Le Ministre Souleymane Diarrassouba procède à l’ouverture de deux conférences de haut niveau et rappelle l’engagement du Gouvernement en faveur de l’innovation
Mardi 08 Octobre 2019. Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé à l’ouverture de la 11e conférence sur les modèles d’innovation de développement basés sur les résultats probants et la conférence de clôture du projet de recherche sur l’inclusion économique des jeunes et des femmes par l’entrepreneuriat inclusif, à la Maison de l’entreprise au Plateau


Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a procédé à l’ouverture de la 11e conférence sur les modèles d’innovation de développement basés sur les résultats probants et la conférence de clôture du projet de recherche sur l’inclusion économique des jeunes et des femmes par l’entrepreneuriat inclusif, le mardi 8 octobre 2019, à la Maison de l’entreprise au Plateau.

Une occasion pour le Ministre en charge de l’Industrie de rappeler les engagements du Gouvernement en faveur de l’innovation et de la technologie. « Pour favoriser l’innovation, le Gouvernement ivoirien a entrepris depuis 2012 différentes initiatives. Il s’agit notamment de l’adoption de la loi relative à l’Enseignement supérieur et de la loi portant orientation et programmation de la recherche scientifique et de l’Innovation technologique ; l’élaboration et l’adoption d’une politique d’innovation et de vulgarisation des technologies ; la mise en place d’un fonds d’appui à la recherche et à l’innovation doté d’un montant de 500 millions Fcfa et la mise en place d’un fonds ivoirien de l’innovation, dont la mise en cours dépend du Ministère en charge de la Promotion des PME », a-t-il indiqué.

Poursuivant, il a annoncé la mise en place d’un fonds national de la science, de la technologie et de l’innovation. Il a ajouté que la volonté du Gouvernement de promouvoir l’innovation se manifeste à travers l’accompagnement qu’il propose aux Start-up. A la clef, 30% de celles-ci, ayant des projets types et des business-plan, ont bénéficié de l’accompagnement du Gouvernement. A ce niveau, 50% du portefeuille extérieur dédié aux Start-up sont orientés vers le secteur de la technologie.

Se persuadant que la recherche appliquée a un rôle important à jouer dans la prise de décisions et dans l’identification de nouveaux modèles de développement sur la base de résultats probants, le Ministre Souleymane Diarrassouba a encouragé la poursuite de l’effort par le développement de la coopération entre les chercheurs du Nord et ceux du Sud. « Les résultats de vos réflexions sur ces deux jours sont attendus (…) en Côte d’Ivoire. Ainsi, nous pourrons rattraper le gap technologique et atteindre le développement », a-t-il manifesté.

En plus, il a noté que la seconde conférence qui porte sur l’inclusion économique des jeunes et des femmes par l’entrepreneuriat inclusif, est une priorité pour le Gouvernement ivoirien. A juste titre, il a mentionné l’élaboration du programme social du Gouvernement ou PsGouv, doté d’un montant de 727,5 milliards Fcfa sur la période 2019-2020.

« Au-delà du PsGouv, plusieurs initiatives ont été entreprises pour favoriser l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes. Des fonds spéciaux dédiés aux femmes ont été créés. Il s’agit notamment du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) doté d’un montant de 10 milliards Fcfa qui a déjà profité à plus de 200 000 femmes, du Fonds Femmes et Développement du Ministère en charge de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et du Fonds Spécial de 5 milliards Fcfa du Ministère en charge de la Promotion des PME accordés aux femmes entrepreneures. Il y a également le Fonds Agir pour les Jeunes mis en place et doté d’un montant de 10 milliards Fcfa », a soutenu le Ministre du Commerce et de l’Industrie, qui précise que ces différents fonds ont été mis en place pour permettre aux femmes et aux jeunes d’entreprendre des activités génératrices de revenus.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment