Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Ministère du Commerce et de l’Industrie : 2,5 millions de produits prohibés saisis et incinérés

Publié le samedi 26 octobre 2019  |  Le Nouveau Réveil
Incinération
© Ministères par DR
Incinération de produits périmés et prohibés à Akouédo
La Sous-Direction de la Répression des fraudes du Ministère en charge du Commerce a procédé ce jeudi 12 octobre 2017 à la décharge d`Akouédo, à l`incinération d`environ 37 tonnes de divers produits, estimées à plus de 50 millions de Fcfa.


10 produits prohibés, impropres à la consommation, dont 08 balances défectueuses ; le tout d’une valeur marchande de 2,5 millions Cfa, c’est l’importante saisie faite par la direction régionale du commerce et de l’industrie de Yamoussoukro. Ces produits de très mauvaise qualité ont été incinérés, le jeudi dernier, dans la cour de la préfecture de Yamoussoukro.

Avant de passer à cette phase, Tambla Valabou, Directeur régional du Commerce et de l’Industrie du District autonome de Yamoussoukro, et de la Région du Bélier, s’est adressé à la presse, à la salle de conférence de la préfecture. En présence de Yaya Coulibaly, Secrétaire général 1 de la préfecture, représentant Brou Kouamé, préfet de Région, préfet du département de Yamoussoukro. Outre ces produits qui ont fait l’objet d’incinération, le directeur régional a annoncé la saisie, au corridor de Sinfra, d’une cargaison de pesticides frauduleuse d’une valeur de 64 millions Cfa. Vu la dangerosité desdits produits, la cargaison a été convoyée sur Abidjan où des dispositions plus idoines seront prises pour leur destruction. « Sur instruction du ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, qui milite pour une lutte ‘’sans merci’’ contre les fraudeurs, afin que l’objectif du volet social du gouvernement pour le mieux-être des populations soit atteint, nous sommes sur le terrain pour traquer et faire retirer du marché tout produit pouvant mettre à mal la santé des populations » a-t-il indiqué avant qu’ensemble avec le Sg1 Coulibaly Yaya, ils lancent « un appel aux consommateurs pour plus de vigilance dans les produits qu’ils sont amenés à acheter. » « Quant aux commerçants, ils sont sommés de respecter les règles de la concurrence de la République de Côte d’Ivoire et d’éviter de vendre des produits impropres à la consommation aux populations. » ont-ils fait savoir avant que Tambla Valabou ne lance une opération de contrôle du respect des prix du gaz butane.

Qui a débuté depuis le début de la semaine, « Pour les revendeurs dans les quartiers, la marge d’augmentation est au maximum de 200 fcfa. Ainsi, la bouteille de 06kg (B6) doit être vendue à la station-service à 2000 Cfa contre 2200 au maximum pour le revendeur ; celle de 12kg à 5200F (5400 pour le revendeur) et la 28 kg à 12 525F (12 725) etc. »a-t-il rappelé.

JPL
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment