Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

2è édition de la Journée du Civisme et de la Citoyenneté:"le civisme et la citoyenneté sont les piliers fondamentaux de la paix pour prévenir les violences dans nos sociétés", dixit Pr Bohoua

Publié le jeudi 12 decembre 2019  |  Abidjan.net
2è
© Abidjan.net par KM
2è édition de la Journée du Civisme et de la Citoyenneté:"le civisme et la citoyenneté sont les piliers fondamentaux de la paix pour prévenir les violences dans nos sociétés", dixit Pr Bohoua
"Quelles contributions des acteurs du monde universitaire pour une paix durable en Côte d`Ivoire?". C`est autour de ce principal sujet que s`est ouverte, ce jeudi 12 décembre 2019, à l`Université NANGUI ABROGOUA d`Abobo-Adjamé, la 2è édition de la Journée du Civisme et de la Citoyenneté.


Quelles contributions des acteurs du monde universitaire pour une paix durable en Côte d’Ivoire?". C’est autour de ce principal sujet que s’est ouverte, ce jeudi 12 décembre 2019, à l’Université NANGUI ABROGOUA d’Abobo-Adjamé, la 2è édition de la Journée du Civisme et de la Citoyenneté.

Organisée par le club universitaire les icônes de la paix de l’université Nangui Abrogoua, cette journée du Civisme et de Citoyenneté s’inscrit dans le cadre de la mise en place des clubs de paix dans les universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire pour pérenniser les acquis de l’ONUCI en matière de paix, de cohésion sociale et surtout de contribuer à la pacification du milieu universitaire qui détient la proportion la plus active de la jeunesse ivoirienne. Mais malheureusement cette jeunesse estudiantine est toujours en proie à des actes de violence considérables avec des méthodes de revendication inappropriées conduisant à des arrêts de travail, des actes de violence et de destruction des biens publics et privés réprimés. Résultats, le retard du système d’enseignement supérieur qui dégrade la cohésion sociale et la paix durable dans les institutions ivoiriennes.

Le professeur Bohoua Louis Guichard, vice-président de l’Université Nangui Abrogoua, représentant le président de cette institution, a axé son discours sur la nécessité de mettre l’accent, dans la formation des apprenants, sur les valeurs civiques et citoyennes. "Le civisme et la citoyenneté sont les piliers fondamentaux de la paix pour prévenir les violences dans nos sociétés.", a-t-il fait remarquer non sans encourager le club les icônes de la paix de l’université Nangui Abrogoua, initiateur de ces échanges, à continuer sur cette lancée pour le bonheur de la nouvelle génération et partant la Côte d’Ivoire.


Prenant la parole, le docteur DOUMBIA Diénébou, représentant la fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix a renchéri, , a souligné qu’il urge pour la jeunesse de développer des stratégies afin de privilégier l’intérêt du dialogue, de la cohésion sociale et de la paix pour le développement de la nation ivoirienne. Pour elle, "Une société qui veut la paix, engage sa jeunesse." En d’autres termes, il s’agit de mettre les étudiants en mission de paix pour qu’ils interviennent en tant qu’ambassadrice de paix pour s’attaquer aux barrières de la violence, de l’intolérance et du fantasme.

Il est important de préciser que les clubs universitaires ont été investis le 19 mai 2016 à l’Institut National Polytechnique Houphouet Boigny (INPHB) de Yamoussoukro en présence des professeurs LY Ramata BAKAYOKO, alors ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mariatou KONE, ex-ministre de la protection de l’enfant et de la solidarité ainsi que madame Aïchatou MINDAOUDOU, ancienne représente spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies en Côte d’Ivoire.

C’est une initiative du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de l’opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).


KONE Mamadou
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment