Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Yamousoukro : le Ministre Souleymane Diarrassouba parraine une opération de dépistage du cancer du col de l’utérus

Publié le vendredi 27 decembre 2019  |  Ministères
Yamousoukro
© Ministères par DR
Yamousoukro : le Ministre Souleymane Diarrassouba parraine une opération de dépistage du cancer du col de l’utérus
A l’initiative de l’ONG Union Internationale des Associations et Leaders Panafricains (UIALP), une campagne de dépistage précoce du cancer du col de l’utérus a lieu dans le district sanitaire de Yamoussoukro, sous le thème, « Un esprit sain dans un corps sain pour l’autonomisation de la femme.


A l’initiative de l’ONG Union Internationale des Associations et Leaders Panafricains (UIALP), une campagne de dépistage précoce du cancer du col de l’utérus a lieu dans le district sanitaire de Yamoussoukro, sous le thème, « Un esprit sain dans un corps sain pour l’autonomisation de la femme. Placée sous le parrainage du Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, la campagne a débuté dans la commune de Yamoussoukro, dans le centre de santé urbain de Dioulakro.
Elle s’est poursuivie par la suite, toujours dans la commune de Yamoussoukro, dans les centres de santé urbains de Morofé et de N’Zuéssy aux 220 logements, ainsi qu’à la clinique Sainte Anne. C’est dans la commune d’Attiégouakro que cette campagne sanitaire s’est achevée dans le centre de santé rural de Labokro, village située dans la commune d’Attiégouakro. Bien avant, l’équipe de l’UIALP a déposé ses valises au centre de santé urbain d’Attiégouakro.

L’objectif visé par campagne de dépistage précoce du col de l’utérus est de favoriser l’autonomisation de la femme, à prenant en compte son état de santé et de leur donner l’occasion d’embrasser la nouvelle année avec beaucoup de sérénité. Plus de 1000 femmes sont concernées par cette campagne de dépistage.
Sur 40 femmes dépistées à Attiégouakro, un cas de cancer de sein et un autre de cancer du col de l’utérus ont été découverts. Selon la présidente internationale de l’UIALP, Sylvie Fofana, l’organisation a choisi de faire la promotion de la femme, d’autant plus qu’une femme ne peut pas être autonome si elle n’est pas éduquée et si elle est malade.

Pour sa part, la première adjointe au Maire d’Attiégouakro, Mensah Marie Laurence et présidente Afrique de l’association, a indiqué que « toutes les femmes qui sont atteintes ou en début peuvent se rendre au CHR de Yamoussoukro. Il y a un centre de prise en charge. Les médecins nous ont donné l’assurance. La prise en charge est gratuite. Les cas trop avancés seront transférés à Bouaké ou à Abidjan pour être traités ».

Dans la foulée, elle remercié le Ministre Souleymane Diarrassouba, pour son soutien personnel, dans le succès de cette campagne. Rappelant que grâce à ce soutien, le suivi des femmes dépistées positives se poursuit gracieusement au CHR de Yamoussoukro A juste titre, elle a invité les femmes à se rendre dans les centres de santé, en vue de se faire dépister.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment