Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire et l’Inde jettent les bases d’une nouvelle coopération pour le développement industriel ivoirien

Publié le jeudi 27 fevrier 2020  |  Ministères
Tournée
© Ministères par DR
Tournée de l`Ambassadeur de l`Inde en Côte d’Ivoire
Abidjan, le mercredi 26 février 2020. L’Ambassadeur de l’Inde en Côte d’Ivoire, SEM Sailas Thangal, a effectué une tournée au Centre de démonstration et de promotion de technologies (CDT), à la Société ivoirienne de technologies tropicales (I2T) et à Côte d’Ivoire Ingeneering (CI-Engeneering), ce mercredi.


A l’initiative du Ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, l’Ambassadeur de l’Inde en Côte d’Ivoire, SEM Sailas Thangal, a effectué une tournée au Centre de démonstration et de promotion de technologies (CDT), à la Société ivoirienne de technologies tropicales (I2T) et à Côte d’Ivoire Ingeneering (CI-Engeneering), le mercredi 26 février 2020. Pour ce faire, il était accompagné par une délégation du Ministère du Commerce et de l’Industrie que conduisait le Conseiller technique Bombo Mathurin.

Cette série de visites avait pour objectif, la création d’axes de coopération technologique entre les deux pays. « Ces différentes visites ont été souhaitées par Monsieur le Ministre du Commerce et de l’Industrie qui a sollicité l’Ambassadeur de l’Inde, à l’effet de se rendre compte des capacités technologiques de ces trois structures qui sont au service du développement industriel dans notre pays », a indiqué le chef de la délégation du Ministère du Commerce et de l’Industrie qui a traduit la gratitude du Ministre Souleymane Diarrassouba à l’endroit du diplomate indien.

Tour à tour, après avoir visité les ateliers de CDT, I2T et CI-Engeneering, SEM Sailas Thangal s’est félicité de leur existence qui contribue fortement au développement industriel ivoirien. Il est revenu sur la coopération technologique entre la Côte d’Ivoire et son pays qui a abouti à la création du CDT.
Rappelant que l’Inde a pu s’affranchir du sous-développement grâce à l’industrialisation, il a encouragé les autorités ivoiriennes à s’inscrire davantage dans cette voie. « Nous souhaitons que la Côte d’Ivoire soit moins dépendante de l’extérieur, à partir de la transformation de ses produits agricoles, comme l’a réussi l’Inde », a-t-il exhorté.

Il a certes salué la coopération commerciale entre les deux pays qui s’est soldé par l’acquisition de plusieurs bus par la Côte d’Ivoire au prix de centaines de milliards Fcfa, mais il a souhaité que le pays s’inscrive plutôt dans l’assemblage et le montage de véhicules sur place, en vue de faire des économies et créer des milliers d’emplois au bénéfice des populations.

« En tant que facilitateur, je souhaite que le Gouvernement ivoirien fasse des propositions concrètes, pour que je les transmette à qui de droit au niveau de mon pays », a proposé SEM Sailas Thangal, avant d’inviter les jeunes et les femmes entrepreneurs à s’intéresser à la destination indienne, en vue d’y bénéficier de formation.

Pour leur part, les directeurs de CDT, I2T et CI-Engeneering espèrent que la visite de l’Ambassadeur de l’Inde en Côte d’Ivoire au sein de leur structure contribuera à renforcer la coopération technologique entre ce pays et leur structure respective, avec à la clef, l’amélioration de leur capacité de production.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment