Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le préfet de Séguéla s’insurge contre les lotissements anarchiques

Publié le mercredi 20 mai 2020  |  AIP


Séguéla– Le préfet de la région du Worodougou, préfet du département de Séguéla, Diarrassouba Karim, s’est insurgé, mardi, lors d’une réunion avec les acteurs du foncier, contre la multitude des lotissements qui ne respectent pas les règles en la matière, causant de nombreux conflits fonciers.

« Depuis notre prise de fonction, nous sommes assaillis par les problèmes de lotissement. (…) Tout le monde se lève, au nom de quelques prétendus droits, fait son lotissement. Ce n’est pas bon », a déclaré M. Diarrassouba aux chefs de village, chefs de terre, propriétaires terriens et autres collaborateurs de géomètres experts agréés conviés pour faire baisser la tension face aux remous dans le secteur du foncier.

A Séguéla, le maire Diomandé Lassina et les propriétaires de terres faisant partie du périmètre communal sont à couteaux tirés en raison de la répartition des lots urbains provenant des lotissements initiés par l’une ou l’autre des parties, rappelle-t-on.

« J’en appelle au sens de la responsabilité. Il faut vous référer aux personnes habilitées à faire les lotissements pour que cesse ce désordre », a ajouté le préfet qui a mis en garde certains professionnels du bâtiment qui se font passer pour des géomètres experts agréés et qui initient des ‘’lotissements à problème’’.

En Côte d’Ivoire, il existe trois types de lotissement, à savoir les lotissements administratifs qui peuvent être initiés par les maires et les sous-préfets, les lotissements privés qui sont du ressort des personnes disposant d’un Arrêté de concession définitive (ACD) et les lotissements villageois qui sont réalisés sur des parcelles non-immatriculées, note-t-on.


kkp/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment